Technologie

Publié le :
12/05/2009
Commentaires :
2
Envoyer à un ami

Biocarburant : l’huile de colza trouvera-t-elle sa place dans nos moteurs ?

Biocarburant : l’huile de colza trouvera-t-elle sa place dans nos moteurs ?
Agrandir l’image
© Uschi Hering - Fotolia.com
« L’origine végétale du biodiesel réduit les émissions de CO2 , les rejets de polluants comme les fumées noires et les hydrocarbures imbrûlés, et le dégagement des particules »

Il y a encore 30 ans, le colza était quasiment absent du paysage agricole français. Aujourd‘hui, c’est la quatrième espèce la plus répandue dans nos champs après le blé, le maïs et l’orge. Avec plus d’1,5 millions d’hectares cultivés, il occupe 12 % des surfaces de grande culture en France. Un essor largement accompagné par l’avènement des biocarburants. Mais le colza a-t-il pour autant de l’avenir dans l’Hexagone ? Intérêts écologiques, prix, surfaces disponibles,… Zoom sur une agriculture pas comme les autres.

Avec le colza (plante à fleurs jaunes), on produit de l’huile alimentaire dont l’intérêt nutritionnel n’est plus à prouver : abondance d’acides gras essentiels (oméga 3 et 6), vitamines (E),… Pas étonnant donc qu’elle soit depuis 1999 la première huile végétale consommée en France (la production a quadruplé depuis 1986). Son extraction permet également d’obtenir un sous-produit riche en protéines pour l’alimentation animale : le tourteau.

Mais avec le colza, on peut aussi fabriquer du biocarburant : le Diester (contraction de diesel et ester, marque déposée), un biodiesel et une énergie renouvelable biodégradable et non toxique. Mélangé au gazole (incorporation jusqu’à 30 %), il en limite la pollution, sans qu’aucune modification du véhicule ne soit nécessaire (l’usure du moteur est même diminuée). Un automobiliste sur deux roulants au diesel consomme ainsi aujourd’hui 5 % de Diester (cette part passera à 7 % en 2010). La même proportion est présente dans le fioul domestique.

Les compagnies pétrolières l’achètent et l’incorporent elles-mêmes dans leur produit. L’origine végétale du biodiesel réduit les émissions de CO2 (une tonne de diesel permet d’économiser l’équivalent de 2,5 tonnes de dioxyde de carbone), les rejets de polluants comme les fumées noires et les hydrocarbures imbrûlés, et le dégagement des particules (diminution de 20 %).

Une agriculture controversée

ET AUSSI...

Le Diester a cependant ses défauts, comme les autres agrocarburants (au grand dam des agriculteurs qui y voient une possible diversification de leur production) : à commencer par son coût de production, bien plus cher que celui du gazole. Un autre inconvénient fait dire que le colza ne remplacera jamais l’or noir : les surfaces cultivables disponibles en France ne seront jamais suffisantes pour alimenter tous les véhicules du pays.

La culture de colza nécessite également de grandes quantités d’engrais qui dégagent du protoxyde d’azote (un gaz à effet de serre 300 fois plus actif que le CO2), ce qui remet sérieusement en cause l’intérêt écologique de son utilisation comme biocarburant. Pour réduire cet impact environnemental, des recherches sont en cours, avec notamment le développement d’espèces hybrides et de colza OGM. Mais là encore, la question d’une incidence sur l’environnement se pose.

Les autres applications du colza

Renouvelable et biodégradable, l’huile de colza peut être une alternative verte aux dérivés pétrochimiques : le biolubrifiant est ainsi utilisé dans les engrenages ouverts, les tronçonneuses, les réseaux ferroviaires,… Il ne représente que 2 % du marché global des lubrifiants, mais il existe là un fort potentiel de développement.
On se sert également du colza dans l’industrie routière (émulsion de bitumes), les cosmétiques (crèmes, rouges à lèvres,…), la fabrication d’additifs (usinage), de solvants, d’encres.
En agriculture, les rotations diversifiées pratiquant la culture du colza favorisent le potentiel des rendements de céréales. Véritable piège à nitrate, la plante diminue de plus l’érosion des sols.

A ne pas manquer :
- Biocarburant E10 : du vert à la pompe des stations-service
- Jatropha : le nouvel or vert ?

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent L’Algérie, plus gros potentiel énergétique renouvelable au monde !
Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé article suivant
jchiam, 13 / 05 / 2009 - 9:53
“il existe bien des type de biocarburant, mais le problème est toujours: comment peut-on augmenter la production à grande échelle? sans nuire à l'environnement ni à la securité alimentaire”
georgea, 12 / 05 / 2009 - 10:14
“Un autre élément qu'il faut ajouter au controverse qu'entoure le colza et le fait que comme biocarburant, ça pollue de Protoxyde d'azote (N20), ce qui est un gaz à effet de serre. (Voir l'étude mené par Paul Josef Crutzen, gagnant du prix Nobel).”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?


Développement durable - tout savoir sur l'environnement