Technologie

Publié le :
07/03/2011
Envoyer à un ami

Hydrolienne : l’île d’Ouessant mise sur le courant marin

Pour résoudre son approvisionnement énergétique, coûteux en raison de son isolement, l’île d’Ouessant va se doter d’ici 2012 d’une hydrolienne. Pendant sous-marin de sa cousine l’éolienne, l’hydrolienne a toutefois l’avantage d’être totalement immergée. A terme, cette hydrolienne, baptisée Sabella D10, couvrira 40 % de la consommation énergétique de l’île. Une option largement prisée en Bretagne et qui a le mérite d’aider la France à atteindre son objectif de 23 % d’énergies renouvelables d’ici 2020.

Hydrolienne : l’île d’Ouessant mise sur le courant marin
L'hydrolienne D10 sera implantée dans les fonds marins au large de l'île d'Ouessant dès l'année prochaine et devrait assurer 40 % de la consommation électrique de l'îleCrédit photo : © sabella
Albane Wurtz
article précédent Une centrale nucléaire sous-marine : entre génie et folie
Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement