Technologie

Publié le :
17/07/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Usine Total de Carling : syndicats et associations dénoncent une sécurité négligée

Usine Total de Carling : syndicats et associations dénoncent une sécurité négligée
Agrandir l’image
usine © TebNad - Fotolia.com
« Au-delà de la multitude d’incidents qui se répètent sur ce site depuis des années, et de la nécessité de réparer les dégâts, c’est toute la gestion de ce site qui est à revoir à la lumière de ce nouveau drame »

Huit ans après la catastrophe d’AZF de Toulouse, une explosion a fait deux morts et six blessés le 15 juillet sur une plate-forme pétrochimique de Total à Carling (Moselle). Un nouvel accident industriel causé par le manque de prévention des risques dans les usines du groupe, selon les syndicats du secteur et les associations de protection de l’environnement.

« Une dizaine de contrôles ont lieu dans l’usine chaque année, ils n’ont pas fait apparaître d’anomalie majeure ». La secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno, a beau affirmer que le site classé Seveso 2 (risque élevé) était sécurisé, syndicats et associations accusent Total de négligences dans cette affaire. Et ce n’est pas les 20 millions d’euros d’investissements réalisés depuis 2002 sur la plate-forme, revendiqués par le groupe, qui convaincront Michel Kaspar, président de l’ADELP (Association pour la défense de l’environnement et la lutte contre la pollution) : « Au-delà de la multitude d’incidents qui se répètent sur ce site depuis des années, et de la nécessité de réparer les dégâts, c’est toute la gestion de ce site qui est à revoir à la lumière de ce nouveau drame ».

« Entre la vétusté des installations, le manque de formation ou de qualification des personnels intervenant sur ces ateliers hautement sensibles (l’une des victimes du 15 juillet est un étudiant qui suivait une formation en alternance, ndlr), la défaillance des systèmes d’alertes, les points noirs s’accumulent », continue-t-il. « Entre l’accident de Donges (rejet de 400 tonnes de fioul lourd), les récents accidents de janvier dans une raffinerie du groupe près de Dunkerque (1 mort, 3 blessés graves) et de La Mède (1 mort), les accidents à répétition sur le site aujourd’hui en cause, et ce drame, force est de constater que nous sommes face à un multirécidiviste de la négligence ! », enchérit Marc Sénant, chargé de mission Industrie de France Nature Environnement.

Un site qui multiplie les incidents

ET AUSSI...

L’association dénonce notamment les nombreuses pollutions provoquées par l’usine de Carling : le 24 juin 2005, rejet de 6 tonnes de styrène dans l’air. Le 8 janvier 2007, rejet de plus de 4,4 tonnes de benzène (hautement cancérigène). Le 14 février 2007, fuite d’hydrocarbures (6 tonnes). Le 6 novembre 2008, nouveau rejet d’hydrocarbures, avec pollution des sols caractérisée. Des atteintes à l’environnement qui valent à Total une convocation le 1er septembre prochain devant le tribunal de police, suite à une action en justice de FNE pour infraction à la législation des installations classées.

Et les écologistes de remettre en question les contrôles effectués par l’inspection des installations classées. Selon eux, le nombre d’agents (1200) chargés de la surveillance des 51 000 usines est insuffisant. Surtout que « la prévention des risques industriels n’a pas toujours constitué la préoccupation première de Total, notamment pour gérer ses installations de raffinerie au Havre. D’ailleurs, deux de ses dirigeants ont été condamnés pour des manquements graves à la sécurité par les tribunaux répressifs du Havre en 2007 », rappelle Raymond Léost, administrateur de FNE.

De son côté, la Fédération nationale des industries chimiques CGT déplore un accident qui « s’est produit au cours d’une tentative de redémarrage manuel d’un surchauffeur non équipé d’un dispositif de redémarrage automatique », et qui aurait pu être évité avec un équipement plus performant. Pour le syndicat, « l’allongement de la liste des morts » sur les sites de Total commence à être pesant.

Une étude du ministère de l’Ecologie avait prévenu :

En 2008, le ministère de l’Ecologie avait publié une étude qui ne présageait rien de bon pour les risques industriels : celle-ci révélait que le nombre d’accidents mortels et de blessés dans les installations classées n’avait pas baissé depuis 1992. Le manque d’entretien, l’insuffisance d’équipements de sécurité et une sous-estimation des risques en seraient les causes principales.

A ne pas manquer :
- AZF : les Verts prévenaient depuis 20 ans
- Risques industriels : le gouvernement propose un nouveau régime simplifié pour les installations les moins dangereuses
- Risques industriels : une table ronde en préparation

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent Usine Total de Carling : les causes de l’explosion restent inconnues
Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Une gousse d’ail cru par jour !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable

Les mots-clés de l'actu

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?


Développement durable - tout savoir sur l'environnement