Technologie

Publié le :
27/04/2009
Commentaires :
1
Envoyer à un ami

Tchernobyl : l’OMS irradiée !

Tchernobyl : l’OMS irradiée !
Agrandir l’image
© Abisentes - Fotolia.com
« les liquidateurs : ces hommes ayant payé, au mieux, de leur santé, au pire, de leur vie, pour aider à nettoyer le site après la catastrophe »

Un tragique anniversaire. Dans la nuit de samedi à dimanche, des milliers d’Ukrainiens se sont recueillis en la mémoire des victimes de la pire catastrophe du nucléaire civil, Tchernobyl. 23 ans plus tard, la douleur est toujours vive. Les rancoeurs aussi…

« Aujourd’hui, nous commémorons avec une profonde tristesse ces héros qui ont lutté contre l’élément nucléaire et qui se sont sacrifiés pour nous et nos enfants ». C’est en ces termes que le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a rappelé cet événement tragique du 26 avril 1986. Il participait, dans la nuit de samedi à dimanche, à Kiev, en compagnie d’Ukrainiens et de hauts responsables nationaux à une messe en l’honneur des victimes. Tous ont également déposé des gerbes de fleurs devant un monument dédié. A Slavoutitch, une petite ville à 50 km de la centrale dans laquelle vit une bonne partie du personnel, des gerbes, fleurs et bougies ont également été déposées à la mémoire de leurs héros.

Rappel des faits : le 26 avril 1986 à 1h23, le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl explosait, contaminant une bonne partie de l’Europe mais surtout l’Ukraine, la Russie et la Biélorussie. Fermée en décembre 2000, elle continue pourtant d’irradier les alentours. Le sarcophage recouvrant quelques 200 tonnes de magma radioactif se trouve dans un état lamentable et devrait être remplacé par un autre en acier à la fin de l’année. Il est question aussi de construire deux complexes de traitement des déchets radioactifs solides et liquides ainsi qu’un dépôt destiné au stockage du combustible nucléaire usagé.

Un étrange bilan chiffré

ET AUSSI...

Une catastrophe d’une telle ampleur ne sera jamais oubliée, les blessures ne se refermeront pas. Mais, pour qu’un tel événement ne se reproduise pas et plus encore, pour qu’éclate enfin la vérité, des associations se battent dans l’ombre. A l’instar du réseau Sortir du Nucléaire ou les Enfants de Tchernobyl. Un collectif rassemblant ces associations, Independent Who, tape du poing sur la table pour que soit révisé le statut de l’OMS. Depuis le 26 avril 2007, un groupe de citoyens milite pour que l’OMS devienne indépendante en matière de rayonnements ionisants. Ils dénoncent le bilan officiel de Tchernobyl établi en 1996 (soit 11 ans après le drame) qui fait état de 32 morts, 200 irradiés et 2000 cancers de la thyroïde. Des chiffres qui peuvent évidemment faire rire…jaune, connaissant l’ampleur de l’accident. Ce premier bilan, ridicule, a été revu à la hausse en 1995 et porte désormais le nombre de morts à une cinquantaine ainsi que 4000 cancers de la thyroïde. Beaucoup plus effectivement ! Quand on connaît la portée d’une explosion nucléaire, ces chiffres ne semblent pas réels. Surtout quand ils sont délivrés par une autorité internationale telle que l’OMS.

Notons également qu’ils semblent oublier les liquidateurs, ces hommes ayant payé, au mieux, de leur santé, au pire, de leur vie, pour aider à nettoyer le site après la catastrophe. Ces militants demandent donc la révision de l’accord de 1959 qui lie l’OMS à l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique). Etrange en effet. Comment rester neutre dans une sombre affaire de nucléaire quand ledit accord précise que certaines mesures restrictives pourront être prises pour sauvegarder le caractère confidentiel de certains documents. Conflit d’intérêts ? Le collectif a d'ailleurs écrit une lettre ouverte à la patronne de l’OMS, Margaret Chan, pour dénoncer « le négationnisme nucléaire de l’OMS qui tend à nier l’évidence scientifique des effets pathogènes des rayonnements ionisants sur le vivant et à ne pas reconnaître tous les dommages causés aux populations par les rayonnements artificiels ». Aucune réponse…Comme si le nuage radioactif avait bloqué la réponse…

Pour connaitre la position du collectif Independent Who, cliquez ici
Vous pouvez consulter aussi le site du réseau Sortir du Nucléaire ou celui des Enfants de Tchernobyl

A ne pas rater :
- Essais nucléaires : la France va enfin indemniser ses victimes
- Environnement : la pollution nucléaire en France
- L’Autorité de sûreté nucléaire exige de la filière atomique plus d’attention à l’égard de l’environnement

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Grippe porcine : le spectre d’une pandémie mobilise la planète
Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé article suivant
georgea, 28 / 04 / 2009 - 13:53
“Je suis un peu sceptique de l'idée que l'OMS est toujours pas assez honnête à cause de ses liens avec l'AIEA. En effet les reportages dans les années 1990 sur Tchernobyl sous-estimaient les morts et blessés, mais le reportage de 2007 semble être juste. Il me semble aussi qu'il y a des raisons logiques de lier ces deux organisation comme la coordination sur les problèmes nucléaires.”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars


Développement durable - tout savoir sur l'environnement