Technologie

Publié le :
21/01/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Pile à combustible, une technologie prometteuse

Pile à combustible, une technologie prometteuse
Agrandir l’image
fotolia.com
« Les constructeurs automobiles tels que Renault, Nissan, Ford ou Daimler proposent déjà leurs prototypes. Plus haut, c’est l’aviation qui s’en empare avec Boeing qui a fait voler en 2008, un aéronef avec une pile à combustible »

La pile à combustible en fait rêver plus d’un. En passant par l’industrie automobile, à l’aviation ou la micro-technologie, elle a évolué sous toutes les formes depuis la découverte de l’effet de la pile à combustible par le suisse Christian Schönbein en 1839. Elle serait capable selon certains, de remplacer l’industrie du moteur à combustion dans le secteur automobile notamment.

La pile à combustible produit de l’électricité. Cette dernière est produite grâce à la combustion de dihydrogène et de dioxygène. Si l’obtention de cette électricité ne génère pas directement de CO2 et d’autres polluants locaux, l’hydrogène n’existant pas à l’état naturel, l’impact environnemental n’est pas neutre. Pour isoler du dihydrogène, il est nécessaire en effet de provoquer des réactions chimiques qui nécessitent de l’énergie, d’origine fossile le plus souvent. Des alternatives sont développées afin de rendre cette technique plus rentable d’un point de vue économique et environnementale à travers la récupération d’énergie.

Bientôt, l’avion à pile ?

Les possibilités de développement de cette technologie encore naissante, fait place à de très nombreuses perspectives. Les piles aujourd’hui se déclinent sous de nombreuses formes et des tailles extrêmement variables. D’une dizaine de tonnes pour les installations industrielles, à quelques grammes pour la micro-technologie ou de la taille d’un moteur de voitures, elle a de nombreuses opportunités devant elle. Les constructeurs automobiles tels que Renault, Nissan, Ford ou Daimler proposent déjà leurs prototypes. Plus haut, c’est l’aviation qui s’en empare avec Boeing qui a fait voler en 2008, un aéronef avec une pile à combustible. Les producteurs d’appareils électriques aussi mises sur la pile à combustible. Uniross, une entreprise française leader en Europe des piles et batteries rechargeables travaille au sein d’un consortium dont l’objectif est de commercialiser d’ici deux ans des piles à combustible permettant de recharger des téléphones portables. Actuellement sous risque de liquidation judiciaire, l’Etat devrait peut être intervenir par le biais du Fond Stratégique d’Investissement français afin de sauver un acteur clé de l’économie verte.

Une course internationale pour la pile « magique »

Stratégique, cette technologie répond à deux problématiques majeures : l’indépendance énergétique et la réduction des émissions à effets de serre. Consciente de ces opportunités, l’Union Européenne estime que l’hydrogène pourrait réduire de 40 % la consommation pétrolière dans les transports d’ici 2050. Lancé en février par l’Union Européenne, l’Initiative technologie conjointe (ITC), est un groupe de recherche qui a bénéficié d’un milliard d’euros et de 6 ans dans l’objectif de permettre la commercialisation de ces piles entre 2010 et 2020.

Les européens ne sont pas les seuls à travailler sur ce projet. Le japonais Fuji vient de sortir sa toute nouvelle pile à combustible alors que la société japonaise Kajima en coordination avec l’Université de Tokyo étudie la possibilité d’utiliser des déchets comme source d’alimentation dans les piles à combustible. Sapporo, quant à lui vise les déchets des boulangeries industrielles et affirme pouvoir généré 25 000 litres d’hydrogène grâce à 125kg de déchets avec un objectif de rendre le projet commercialisable dès 2010.

Aux Etats-Unis, elle vient de sortir : la pile à combustible miniature. Elle fait 3 millimètres de côté. Bien que sa capacité soit encore extrêmement faible, c’est un grand pas vers l’énergie verte…un pas de plus vert la croissance verte…

A lire :

- La voiture à hydrogène démarre doucement

Pour aller plus loin :

- Définition de la pile à hydrogène sur Wikipedia

- Le principe de la pile à combustible, expliqué en images:


 

pashû dewailly christensen

  Laisser un commentaire

article précédent 68 nouveaux chercheurs à l’INRA en 2009
Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique


Développement durable - tout savoir sur l'environnement