Technologie

Publié le :
22/12/2008
Source :
fotolia.com
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Energie : les microalgues, biocarburants de 3ème génération ?

Energie : les microalgues, biocarburants de 3ème génération ?
Agrandir l’image
« Riches en lipides, elles n’ont besoin pour croître que de soleil, d’eau et de gaz carboniques »

Pour fabriquer de l'énergie verte, les idées ne manquent pas. L'une des dernières trouvailles est une microalgue qui pullule dans les océans, les lacs et les rivières. Après, les agrocarburants de première génération, extraits de végétaux alimentaires, puis ceux issus des cultures vivrières…place aux algues !

Riches en lipides, elles n’ont besoin pour croître que de soleil, d’eau et de gaz carboniques. Elles font récemment l'objet de centaines de projets lancés à travers le monde. Plusieurs centres de recherches travaillent sur l’énorme potentiel que pourraient, d’après les tests, offrir cette algue.

Les investisseurs affluent vers un projet révolutionnaire

Plusieurs pays investissent dans cette nouvelle trouvaille. Une centaine de projets ont déjà été lancés, notamment aux Etats-Unis, en Australie, en Chine ou en Israël. En Europe, une quinzaine de centres de recherches planchent sur le sujet. Le plus gros investisseur se trouve aux Etats-Unis : Petrosun. La firme a déjà mis sur pied deux fermes de microalgues. La première se situe au Texas et s’étend sur 450 hectares. La deuxième, elle, se trouve près du Golfe du Mexique sur 1100 hectares ! De plus gros groupes, tels que les pétroliers Shell ou Chevron, se lancent également dans l’aventure. Même les start-up s’y mettent et récoltent des millions de dollars de capital d’investisseurs.
Si les investisseurs affluent, la raison semble être totalement justifiée. Les avantages de cette ressource sont multiples !

Les microalgues produisent 30 à 120 fois plus d’huile

Le premier atout est quantitatif. « Ces micro organismes, d’une taille de l’ordre de 2 à 40 millièmes de millimètres, permettraient de produire 30 à 120 fois plus d’huile que le colza ou le tournesol », explique l'Institut national de recherche en informatique de Sophia-Antipolis, chargé du projet en France. Le deuxième avantage est que la culture de microalgues en serre à grande échelle permet de contrôler le cycle de l’azote et du phosphore grâce au recyclage des éléments nutritifs. Enfin, s’agissant des coûts de production, les Américains annoncent une rentabilité à partir d’un baril au prix de 19 à 57 dollars.

Encore 6 ans avant de pouvoir la commercialiser

Pourtant, l’énergie produite à partir de ces plantes n’est pas encore prête à être commercialisée. Il faudra attendre entre 5 ou 6 ans, selon les experts. La première étape vise à sélectionner les espèces à croissance rapide et les plus aptes à stocker des lipides. Ensuite, les scientifiques devront identifier les bassins les plus propices à la production des microalgues génératrice d’énergie. Puis, les laborantins seront chargés de trouver la meilleure équation biologique afin d’optimiser le métabolisme des algues pour les charger en acide gras. Enfin, dernière étape pour recueillir l’huile, il faudra mettre au point un procédé permettant l’extraction de l’huile stockée dans ces plantes. Tout le défi et la légitimité de ce biocarburant est là : transformer ces plantes en gazole sans utiliser trop d’énergie !

Pashû Dewailly

  Laisser un commentaire

article précédent Hôpitaux : un pas vers le développement durable est urgent
Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars


Développement durable - tout savoir sur l'environnement