Technologie

Publié le :
19/12/2008
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Hôpitaux : un pas vers le développement durable est urgent

Hôpitaux : un pas vers le développement durable est urgent
Agrandir l’image
fotolia.com
« Seringues, compresses, pansements, sondes, bouteilles en verre ou en plastique… l’hôpital produit une cinquantaine de déchets différents »

« D’abord ne pas nuire, pour mieux soigner ensuite ». Voilà un extrait du serment d’Hippocrate bien connu du personnel de nos hôpitaux qui prône les valeurs du développement durable. Nous pouvons cependant émettre quelques doutes sur l’impact environnemental des hôpitaux et de leur capacité à mettre en place des actions de développement durable. Seringues, compresses, pansements, sondes, bouteilles en verre ou en plastique… l’hôpital produit une cinquantaine de déchets différents.  A ce jour, peu de professionnels du domaine médical se sont intéressés aux critères environnementaux applicables dans un établissement.

Les établissements hospitaliers sont « des pollueurs de premier ordre agissant au cœur même des villes. Leurs activités de soin ou d’exploration diagnostique génèrent des pollutions de différents types susceptibles d’entraîner des risques sanitaires et environnementaux », constate Olivier Toma, directeur de la clinique Champeau à Béziers. Depuis 2006, le Comité pour le développement durable en santé (C2DS) tente de remédier au problème, en se faisant l’intermédiaire entre le secteur médical, les industriels et les pouvoirs publics.

Dans le secteur public, l’enveloppe globale allouée à chaque établissement est reportée d’une année sur l’autre. Inutile donc pour l’hôpital de se demander comment faire des économies d’énergies. Mais, depuis la mise en place du tarif à l’activité, pour le public comme pour le privé, la donne change et la logique économique devrait pousser les établissements à adopter une gestion d’entreprise. L'organisation rationnelle des dépenses qui en découlera conduira sans doute à plus d’économies d’eau et d’énergie, entre autres. Les enjeux sont multiples : l’éco-construction, la politique d’achat, la gestion des déchets, la gestion de l’énergie, la gestion de l’eau, des effluents, l’éducation à une nutrition plus saine.

Un début de tendance à innover et à progresser en la matière

La priorité sera rapidement donnée aux risques toxicologiques qui s’avèrent particulièrement inquiétants. A ce sujet, le C2DS, lancé par le directeur de clinique Olivier Toma en mai 2006, a pris les choses en main pour rassembler les bonnes pratiques et favoriser leur diffusion : deux principaux plans ont déjà été mis en place. Le Plan d’investissement public Hôpital 2007 et le Plan Hôpital 2012. Ce dernier s'adresse aux établissements hospitaliers publics et privés au service de la santé des patients et de l'excellence de la médecine française. Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, l'a désigné en ces termes. Il succède au Plan Hôpital 2007, veut poursuivre la dynamique d'investissement et de modernisation des établissements hospitaliers et devra prendre obligatoirement en compte les critères du développement durable.

Un exemple de réussite dans le secteur privé

Un modèle de mise en place de stratégies de développement durable au centre privé de dialyse du Béarn : Situé à Aressy, près de Pau, il mesure déjà les résultats sur la santé et le bien-être de ses patients grâce à sa « démarche Greenlight » (label de la Communauté européenne). Elle consiste d’une part à réduire les émissions polluantes, mais aussi à améliorer le confort visuel, grâce à un éclairage à rendement optimum.

La seconde pratique consiste à travailler uniquement en lumière naturelle le jour et à climatisé sans technologie, par ventilation. Le bâtiment livré en 2003 par l’architecte Marc Tillous a prouvé son confort thermique pendant la canicule. « Nous économisons 16 tonnes de CO2 par an et notre turn-over est de 0% », déclare le directeur Josée Lalanne. Ce bilan est susceptible d’intéresser les 22 établissements qui doivent réduire de 21 % leurs rejets de CO2, selon le second Plan National d’Affectation des Quotas de CO2 (PNAQ). A Aressy, le suivi au niveau des patients ne révèle « aucune infection depuis le nouveau bâtiment, pas d’agressivité, moins de stress, donc moins de prise de médicaments, grâce notamment aux vues sur le parc » ou sur les patios végétalisés.

Des initiatives semblent se fédérer. Rolland Moreau, haut fonctionnaire au Développement durable du ministère de la Santé, a récemment exprimé le souhait d’éditer un guide pour la gestion responsable des établissements de santé, en partenariat avec le Comité et l’organisation internationale Healthcare Without Harm.

Pashû Dewailly

  Laisser un commentaire

article précédent Téléphones portables pour les enfants : les associations protestent
Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?


Développement durable - tout savoir sur l'environnement