Politique

Publié le :
09/11/2010
Envoyer à un ami

Nagoya : la France se met à l’heure japonaise

Après la liesse suscitée par le succès de Nagoya et l’adoption des 20 objectifs à atteindre d’ici 2020 pour enrayer la perte de la biodiversité, l’heure est aux engagements concrets. La France, pourfendeuse de l’immobilisme, a édicté, par la voix de sa secrétaire d’Etat à l’Ecologie, les promesses qu’elle s’engage à tenir. Au programme : ambition, volontarisme et financements…

Nagoya : la France se met à l’heure japonaise
Après l'adoption du texte à la Conférence de Nagoya, la France s'apprête à tenir ses propres engagements, notamment veiller à ce que les subventions dommageables à la biodiversité ne soient plus allouéesCrédit photo : © skampixel - Fotolia.com
Albane Wurtz
article précédent Bilan du Grenelle : une satisfaction toute relative
Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars


Développement durable - tout savoir sur l'environnement