Politique

Publié le :
26/05/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Le rapport final du Grenelle des ondes consacre « le principe d’attention »

Le rapport final du Grenelle des ondes consacre « le principe d’attention »
Agrandir l’image
© philippe Devanne - Fotolia.com
« Pour Denis Baupin, l’adjoint à l’environnement de la mairie de Paris, ce Grenelle des ondes restera un rendez-vous manqué »

Le Grenelle des ondes s’est conclu hier sur l’exposition des dix propositions retenues par le gouvernement. Présentées par trois femmes, Nathalie Kosciusko-Morizet (Economie numérique), Roselyne Bachelot (ministre de la Santé) et Chantal Jouanno, (Ecologie), elles n’ont pas fait l’unanimité. Loin de là…

 

Priartem (pour une réglementation de l’implantation des antennes relais de téléphonie mobile) et Agir pour l’environnement ont d’ores et déjà prévenu. Les deux associations participant au Grenelle des ondes ne feront pas partie du comité de suivi. Le document de travail rédigé à l’issue des discussions n’est qu’une « coquille vide ». En cause : plusieurs axes abordés pendant les débats ne figurent pas dans le rapport final. Une hérésie pour les deux associations qui avouent « avoir du mal à s’expliquer les absences dans le rapport ».

L’interdiction de la vente de téléphones portables aux enfants de moins de douze ans a par exemple été remplacée par une interdiction d’utilisation dans les écoles primaires. Et encore, cette mesure ne s’appliquera qu’au bon vouloir de chaque directeur d’établissement. A ce sujet, Priartem croit bon de rappeler qu’ils la réclament depuis…2001 ! Entre les associations et le gouvernement, le courant passe mal !

Pour parler de ce qui figure dans le rapport final, le gouvernement a retenu la proposition d’une offre exclusive de SMS sans service voix que chaque opérateur devra être en mesure de proposer. D’autre part, les fabricants devront aussi mettre au point des téléphones sans haut parleur, nécessitant l’usage indispensable de l’oreillette. Autre avancée obtenue : l’obligation pour les vendeurs d’afficher le débit d’absorption spécifique. En clair, il s’agit de la mesure des ondes émises par le portable vers l’usager. La prise en charge médicale des personnes électro-sensibles sera alors améliorée.

Les antennes relais ne bougeront pas

Le deuxième point sur lequel le consensus faisait largement défaut lors des débats concerne les antennes relais. Et le problème est loin d’être réglé, les deux parties ayant campé sur leurs positions. Les trois membres du gouvernement n’ont retenu qu’une proposition, alors que la note de synthèse du 18 mai laissait entrevoir de nombreuses avancées. N’est finalement validée que la proposition du « lancement de modélisation sur ordinateur des émissions suivies d’expérimentations dans des villes volontaires d’une modification des seuils ». Dès cet été, Courbevoie (92), Pau ou encore Grenoble devraient se lancer. Il s’agira d’abaisser le seuil d’exposition à 0,6V/m (contre 61V/m actuellement) et de vérifier si la couverture réseau s’en trouve altérée.

Pour Roselyne Bachelot, « l’abaissement des seuils d’exposition n’a pas fait consensus », seule une expérimentation sera menée. Elle se félicite par contre que « le débat ait pu s’engager ». Optimisme que ne partage pas Priartem qui dénonce des négociations complètement inutiles. Mais le rapport final explique, appuyé par l’OMS, qu’une révision des seuils réglementaires n’est pas justifiée d’un point de vue sanitaire. Affaire à suivre donc lors des expérimentations menées cet été et en attendant la remise du rapport en septembre de l’AFSSET.

Le délégué général de l’AFOM (Association française des opérateurs mobiles) s’est dit favorable à une concertation avec les communes en vue de « trouver une procédure qui permette d’éviter les litiges devant les tribunaux ». Pour Denis Baupin, l’adjoint à l’environnement de la mairie de Paris, ce Grenelle des ondes restera un rendez-vous manqué au cours duquel l’Etat n’a « pas osé prendre ses responsabilités ».
 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le site de Priartem ou celui d'Agir pour l'environnement

A ne pas rater :
- Grenelle des ondes : les associations dénoncent le manque de décisions concrètes
- Grenelle des ondes : l’utilisation du téléphone portable par les enfants remise en cause
- Antennes relais : des négociations brouillées

ET AUSSI...

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Elections européennes : Michel Barnier ment, selon José Bové
Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?


Développement durable - tout savoir sur l'environnement