Politique

Publié le :
23/04/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Téléphonie mobile : les ondes de la discorde débarquent au ministère

Téléphonie mobile : les ondes de la discorde débarquent au ministère
Agrandir l’image
© Sean Gladwell - Fotolia.com
« Rappelons tout de même que les opérateurs ont obligation, sous peine de sanctions, de couvrir 99 % du territoire »

Trois heures. Pas plus. Pour dégager un consensus sur le thème « Radiofréquence, santé et environnement ». C’est en effet ce matin (jeudi 23 avril) que se tient le Grenelle de la téléphonie mobile, reléguée au rang de simple table ronde. Mais nécessaire au vu des résultats d’un récent sondage BVA qui prouve que 80 % des Français sont favorables à une meilleure réglementation des antennes.

En trois heures, aucun risque de débat ! Et pourtant, le sujet divise et fait polémique. Entre les différentes études contradictoires sur la nocivité des antennes relais, la lassitude des associations et le parti-pris du ministère, trois heures, c’est peu cher payé ! Premier sujet sur lequel les associations ne « captent » pas la position du gouvernement : l’absence de scientifiques. Alors que nombre d’études se contredisent, il aurait été logique qu’ils expriment leur point de vue. Légitime même quand on souhaite s’atteler à la nocivité potentielle des ondes électromagnétiques et plus encore « faire le point sur les connaissances scientifiques ». Sans scientifiques, l’affaire n’est pas très aisée !

Abaisser les seuils d’exposition

ET AUSSI...

Les associations, comme Priartem ou Agir pour l’environnement, participent à cette réunion ragaillardies par les récentes décisions de justice. Le 4 février dernier, la justice avait ordonné à l’opérateur Bouygues Telecom de retirer une antenne-relais située sur la commune de Tassin-la-Demi-Lune, dans le département du Rhône. Une première qui n’a pas tardé à faire des petits ! Rappelons tout de même que les opérateurs ont obligation, sous peine de sanctions, de couvrir 99 % du territoire. L’objet de la colère des associations ? La proximité des antennes relais et la puissance des ondes. Sur ce point, ils veulent revoir à la baisse les valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques des antennes relais. Alors que la réglementation française fixe le seuil entre 41 et 61 volts par mètre, les associations souhaitent l’abaisser…non pas à 30…ni à 20 mais à 0,6 volts par mètre ! Ils souhaiteraient également que la taille des antennes soit revue à la baisse. Ce qui signifierait un manque à gagner considérable pour les opérateurs sachant que la pose d’une antenne coûte en moyenne 200 000€ !

Autre sujet débattu ce matin : le téléphone portable et ses dangers sur la santé. Ici, peu de discorde, place à un certain consensus. Pour Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, « la question du téléphone portable est beaucoup plus préoccupante que celle des antennes relais ». Un pas en avant, un pas en arrière. Elle estime toutefois que les « éléments sanitaires actuellement à [sa] connaissance ne conduisent pas à s’inquiéter ». En clair, c’est préoccupant mais l’inquiétude n’est pas de rigueur. On se croirait revenu à la polémique du Bisphénol A quand Madame la ministre annonçait qu’aucune étude fiable ne permettait d’établir sa nocivité. En fait, il s’agissait de centaines d’études !

Des téléphones portables pas vraiment salvateurs !

En 2004, l’étude européenne Reflex concluait que les ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile « sont à même de produire des ruptures d’ADN, d’augmenter le nombre d’aberrations chromosomiques et de modifier l’expression des gênes ». Nous voilà rassurés ! Un autre rapport, plus récent, d’août 2007, fait la synthèse de 1600 études. Résultat pas plus rassurant : les radiofréquences auraient un impact négatif sur les gènes, entraîneraient la production de protéines de stress et causeraient des réactions inflammatoires et allergiques, même à des niveaux inférieurs aux normes d’exposition du public. Allons-nous tous mourir de dépendance téléphonique ?! Fait troublant : l’académie nationale de médecine récuse ces études. Pas si troublant que cela quand on sait que le professeur André Aurengo, l’un des membres de l’académie, s’avère être aussi membre du conseil scientifique de …Bouygues ! Petit conflit d’intérêts pas plus nocif que dix ans d’utilisation du téléphone portable collé à la même oreille ! Les débats risquent donc d’être animés. S’ils en ont le temps ! Prochain rendez-vous : les 6, 14 et 15 mai.
 

Pour connaître la position de l'assciation Priartem, cliquez ici
Pour consulter le site de l'association Agir pour l'environnement, cliquez ici

A ne pas rater :
- Grenelle de la téléphonie mobile : les antennes-relais seront bien au programme
- Portables pour les enfants : Chantal Jouanno s’y oppose !
- Les scientifiques ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la nocivité des téléphones portables

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Energie : Moscou propose une nouvelle charte mondiale
Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement