Politique

Publié le :
14/04/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Antennes-relais et santé : la table ronde organisée par le gouvernement s’annonce houleuse

Antennes-relais et santé : la table ronde organisée par le gouvernement s’annonce houleuse
Agrandir l’image
© francois clappe - Fotolia.com
« Les études démontrant l’innocuité des antennes-relais ne suffissent pas : il faut aujourd’hui appliquer le principe de précaution »

Sur le sujet de la téléphonie mobile, ça capte mal entre experts et associations. Les divergences d’opinion, une nouvelle fois confirmées par une récente audition publique de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, sont chaque jour plus nombreuses. Des conditions plutôt difficiles pour le « Grenelle des antennes », qui se tiendra le 23 avril prochain.

Les parlementaires ont donc réuni la semaine dernière scientifiques, associations et opérateurs, pour discuter des dangers potentiels du téléphone portable. Résultat : chacun campe sur ses positions. Pour les chercheurs, en l’état actuel des connaissances, il n’y a aucun risque sanitaire avéré. Ces derniers réfutent même certaines enquêtes établissant des effets biologiques des ondes sur les protéines de stress, le système immunitaire, ou le sommeil.

Côté ONG (Association santé environnement de Provence, Agir pour l’environnement, et Robin des toits), en revanche, les études démontrant l’innocuité des antennes-relais ne suffissent pas : il faut aujourd’hui appliquer le « principe de précaution » (notamment pour le risque potentiel de cancer) et revoir à la baisse les normes de rayonnements électromagnétiques.

Favoriser le doute et l’incertitude

ET AUSSI...

Pour appuyer leur position, les associations se fondent sur la « prééminence du ressenti », une notion intégrée en 2005 dans la Constitution grâce à la Charte de l’environnement. Celle-ci permet de prendre des mesures de précaution lorsqu’une activité est susceptible de menacer la santé humaine ou l’environnement, même si aucune relation de cause à effet n’a été scientifiquement prouvée (c’est par exemple le cas pour le maïs transgénique Monsanto 810, interdit en France depuis janvier 2008).

Et le principe pourrait s’appliquer à l’antenne-relais : déjà trois décisions de justice, rendues en février et en mars, ont ordonné le démantèlement ou la non-implantation de ce matériel pour raisons sanitaires, malgré l’absence de preuves scientifiques. Fortes de la jurisprudence, plusieurs dizaines de procédures ont depuis été lancées, suscitant l’inquiétude des opérateurs de téléphonie. Cela jouera-t-il dans les discussions du « Grenelle des antennes » ?

Comment nos voisins traitent le sujet ?

Plusieurs pays européens, comme la Belgique, l’Allemagne, la Suède, ou les Pays-Bas, reconnaissent le « principe de précaution ». Mais la notion est moins claire hors du Vieux continent : aux Etats-Unis, par exemple, elle peut être appliquée par les tribunaux, à condition que les risques soient clairement identifiés. En Australie, elle ne peut remettre en cause des principes fondamentaux comme le droit à la propriété.

Sur les seuils d’exposition aux champs électromagnétiques, la France (qui compte 50 000 antennes-relais) a en outre des normes peu contraignantes : ils sont fixés à 41 et à 61 V/m (volts par mètre), selon la technologie utilisée. Bien supérieurs à Salzbourg en Autriche (0,6 V/m, ce que les associations françaises réclament), au Luxembourg (3 V/m), à la Suisse (4V/m), à l’Italie, à la Pologne, à la Russie, et à la Chine (6V/m).

Le Parlement européen a d’ailleurs adopté le 2 avril une résolution en faveur de la révision du seuil actuel et de la reconnaissance de l’électro-hypersensibilité comme handicap.

A ne pas manquer :
- Exposition aux antennes-relais: les résultats d'une étude contestée par des ONG
- Antennes-relais : les opérateurs téléphoniques font l’objet de nouvelles plaintes
- Grenelle de la téléphonie mobile : les antennes-relais seront bien au programme

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent Sortir du Nucléaire demande la mise en examen du patron d’EDF
Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence

Les mots-clés de l'actu

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars


Développement durable - tout savoir sur l'environnement