Politique

Publié le :
01/04/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Scandale : EDF aurait espionné des militants anti-nucléaire

Scandale : EDF aurait espionné des militants anti-nucléaire
Agrandir l’image
© Gennadiy Kanivets - Fotolia.com
« Il est clair que si par extraordinaire les choses étaient vraies, dans quel pays vivrait-on ? »

L’information fait déjà grand bruit : deux hauts responsables de la sécurité de l’électricien EDF viennent d’être mis en examen dans une affaire d’espionnage présumé. Leurs victimes seraient des militants anti-atome de l’ONG Greenpeace et du réseau Sortir du nucléaire.

« Si l’implication d’EDF est avérée, on est devant un scandale énorme », lance Yannick Jadot, ancien directeur des campagnes de Greenpeace France, et actuel tête de liste Europe écologie pour les élections européennes dans l’Ouest. Pour lui, il s’agirait là de « pratiques de barbouzes en terme de piratage et d’espionnage sur ma personne et sur mon système informatique ». Et elles viseraient « plus largement toute personne et toute organisation qui travaille sur le nucléaire et ne travaille pas forcément dans le même esprit qu’Areva ou le président de la République ».

Une accusation confirmée hier (mardi 31 mars) par le média en ligne Médiapart : « L'ancien commandant de police Pierre François avait été chargé de développer au sein d'EDF des activités de renseignement afin de prévenir d'éventuelles attaques terroristes, mais aussi des campagnes de déstabilisation ou des actes de malveillances émanant de la mouvance anti-nucléaire, comme les associations Sortir du nucléaire ou Greenpeace, très investies en la matière. La cellule animée par Pierre François aurait notamment infiltré ces associations, parfois avec la bénédiction des services spéciaux français dont sont issus la plupart de ses membres ».

Les origines de l’affaire

Pour Greenpeace, l’enquête portait à l’origine sur Kargus, une société privée de renseignement accusée d’intrusion informatique au préjudice du laboratoire antidopage de Châtenay-Malabry (en 2006). Puis le Parquet de Nanterre a élargi son enquête pour finalement découvrir que l’espionnage concernait également Greenpeace. Et bien que les deux responsables d’EDF nient toute implication, un informaticien également mis en cause a lui reconnu les faits.

« Ces pratiques sont bien sûr choquantes, mais n’ont rien d’exceptionnel dans ces grandes entreprises, à l’instar d’Elf ou encore Clearstream », affirme Eva Joly, deuxième de liste Europe Ecologie en Ile-de-France. Et Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France, d’ajouter : « Le fait qu’on nous traite comme des terroristes parce que nous osons remettre en cause le modèle énergétique français montre bien à quel point le nucléaire supporte mal la transparence et le débat démocratique ».

Le contre-espionnage impliqué ?

D’ailleurs, le réseau Sortir du nucléaire n’hésite pas aujourd’hui à mettre en parallèle la mésaventure de Greenpeace avec ce qui est arrivé à son porte-parole : Stéphane Lhomme, qui s’était procuré un document confidentiel défense issu d’EDF et reconnaissant que le réacteur EPR (troisième génération) ne pouvait résister à un crash d’avion de ligne (consulter le document), avait subi deux gardes à vue en mai 2006 et en mars 2008. Motif : « Compromission du secret de la défense nationale ».

Mis en examen par la section « antiterroriste » du Parquet de Paris, il risque cinq ans de prison. Mais les récentes révélations poussent désormais l’association à penser que la DST (aujourd’hui DCRI, Direction centrale du renseignement intérieur) a aidé EDF à espionner. Elle demande donc qu’un non-lieu soit prononcé et prévoit de porter plainte contre l’électricien et les services de renseignement. Les militants affirmant avoir fait « leur devoir de citoyen ».

EDF dément et se constitue partie civile

Yannick Jadot et Greenpeace se sont constitués partie civile. Mais ils ne sont pas les seuls : EDF nie l’espionnage informatique et se pose également en victime de la société Kargus (dont le patron est un ancien des services secrets français). L’entreprise indique vouloir « obtenir réparation de son préjudice ».

De son côté, Jean-Louis Borloo, ministre de l’Energie et du Développement durable, s’est déclaré « d’une tranquillité totale et en même temps très attentif ». Pour le moment, il faut « rester calme », mais « il est clair que si par extraordinaire les choses étaient vraies, dans quel pays vivrait-on ? ».


Lire aussi :
- La justice belge condamne une militante antinucléaire à de la prison ferme
- Environnement : la pollution nucléaire en France
- Areva : les conditions d’exploitation de l'uranium au Niger vivement critiquées
- Cadarache : de l’iode radioactif libéré dans l’atmosphère
- Déchets nucléaires : argument de campagne des anti-nucléaire allemands
- Presse pour enfants : Areva accusé de faire de vraies-fausses publicités
- Les Verts dénoncent les publicités « mensongères » d’Areva
- Incident nucléaire de niveau 1 dans le Gard
- Nucléaire : la troisième génération sera-t-elle livrée à temps ?

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent La 1ère étape de l’écotaxe sur les poids-lourds lancée par le MEEDDAT
Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars


Développement durable - tout savoir sur l'environnement