Politique

Publié le :
03/03/2009
Commentaires :
2
Envoyer à un ami

Le Réseau Environnement Santé dénonce la faiblesse des politiques publiques

Le Réseau Environnement Santé dénonce la faiblesse des politiques publiques
Agrandir l’image
« Le Réseau s’est donné pour but de « peser sur les politiques publiques mais aussi sur les producteurs de risques, lesquels restent encore très largement guidés par une politique de négation de leur responsabilité » »

Lancé aujourd'hui (mardi 4 mars) sous l’égide de l’Alliance pour la Planète, le Réseau Environnement Sante rassemblent des ONG, des professionnels de la santé, des malades, des scientifiques et des citoyens. Leur objectif? Infléchir les décisions publiques qui ménagent trop souvent, selon eux, les intérêts industriels au détriment des populations.

WWF France, Fondation Sciences Citoyennes, MDRGF, Fac Verte, Objectif Bio, Nord Ecologie Conseil, des associations de professionnels de la santé et de malades ou encore de victimes, se sont regroupés. Les réseaux européens HEAL (Health And Environment Alliance) et WECF (Women in Europe for Common Future) les soutiennent.

« Il est urgent de changer de logique »

Le constat dressé par le Réseau Environnement Santé est le suivant. Le cancer est devenu la première cause de mortalité. Son incidence a doublé en 25 ans et il frappe aujourd’hui un homme sur deux et une femme sur trois. Le cancer de l’enfant progresse, preuve que le phénomène n’est pas la simple conséquence du vieillissement. L’obésité et le surpoids touchent maintenant un tiers de la population générant ensemble des maladies chroniques, et au premier chef, le diabète dont le nombre a doublé en 10 ans. Le fossé est ainsi de plus en plus béant entre la réalité de ces épidémies modernes que vivent les français, et la faiblesse des politiques publics pour y faire face et agir sur les causes environnementales (extraits de l'Appel du RES).

Pour le Réseau Environnement Santé , « il est grand temps de changer de logique et de considérer comme primordiale la relation de l’homme à son écosystème, afin de faire du lien environnement-santé le cœur de la politique de santé et de la politique de l'environnement ».

Dans ce cadre, le Réseau s’est donné pour but de « peser sur les politiques publiques mais aussi sur les producteurs de risques, lesquels restent encore très largement guidés par une politique de négation de leur responsabilité ».

La priorité est donc mise sur les produits chimiques agissant comme des perturbateurs endocriniens. « Tout ces produits qui imprègnent les populations dès le plus jeune âge et même dès la gestation, sont à rapprocher des épidémies mondiales de cancer, de problèmes de reproduction et de diabètes », explique André Cicolella, chimiste et chercheur en santé environnementale, et porte-parole du RSE.

Les premières actions institutionnelles du RSE

La première campagne porte sur le BPA. En application du principe de précaution, le Réseau demande l’interdiction du BPA dans les plastiques alimentaires. Pour cela, le Bis Phénol A doit être retenu, dans le cadre du programme REACH, comme substances prioritaires la plus préoccupante.

Le RES suggère également, à l’image du Grenelle de l’Environnement, puis de l’actuelle Grenelle de la Mer, un Grenelle Environnement Santé. « Le Plan National Santé Environnement 2 (PNSE 2) est un plan pour les années 2010 avec les idées des années 70 » lance le RES. « L'urgence de la crise écologique caractérisée par la croissance des maladies chroniques d'origine environnementale et les graves interrogations sur l'impact d'un développement incontrôlé des nouvelles technologies (Champs Electromagnétiques, OGM, Nanotechnologies) nécessite d'élaborer un PNSE2 en réunissant toutes les parties prenante », explique le Réseau.

Enfin, c’est aussi au Plan Cancer que le RES s’est attaqué. Le plan Cancer doit donc inclure un volet environnement, établi en lien avec l’élaboration du 2ème Plan National Santé Environnement (PNSE2).

Lire aussi:

- 22 substances pesticides dangereuses bannies…sur les 500 existantes
- Des promesses du ministère contre ces produits chimiques qui nuisent à la fertilité
- Quand les perturbateurs endocriniens menacent la fertilité des hommes
 

pashû dewailly christensen

  Laisser un commentaire

article précédent Emissions de gaz à effet de serre : l’UE veut un réel engagement américain
Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel article suivant
Jacques, 04 / 03 / 2009 - 13:59
“Biberons sans BPA...
C'est un vœux pieux, mais indispensable pour la santé des générations futures.
Pour cela, il faut que les décideurs politiques de tous bords cessent d'êtres assujettis aux lobys industrio-petr-chimiques qui diriges en sous-main nos gouvernants...
Au Canada, la décision fut prise le vendredi 17 octobre 2008... infos complémentaires à la page : http://www.energie-sante.net/bn/?p=157 ... aux autres pays d'emboîter le pas maintenant...
Effectivement, il faut que tous les consommateur réagissent et manifestent leur refus de telles attitudes, en sanctionnant les votes à venir...”
miloy, 04 / 03 / 2009 - 12:15
“Il faudrait dénoncer sans répit les carences inadmissibles dans la collecte des DASRI (déchets d'activité de soin à risques infectieux).
Les utilisateurs, sans accès aux filières de traitement, ne peut que déposer ces déchets potentiellement dangereux parmi les ordures ménagères ou, pire, les abandonner n'importe où ; se conduisant ainsi comme on reproche aux toxicomanes de le faire.”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !


Développement durable - tout savoir sur l'environnement