Livres

Publiée le :
24/06/2011
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

L'écologie ou la passion du vivant - Quarante ans d'écrits écologiques

L'écologie ou la passion du vivant - Quarante ans d'écrits écologiques
Agrandir l’image
© Ksenya - Fotolia.com

Présentation de l'éditeur :

Ce livre retrace la réflexion en constante évolution d'un homme de terrain que son attachement à la terre et son amour des autres ont progressivement amené à lutter pour la sauvegarde du patrimoine de son pays, tout en s'engageant en politique pour la souveraineté de la Martinique et la libération de son peuple.
A l'heure où l'écologie est enfin au cœur de toutes les préoccupations économiques et politiques mondiales, ces textes nous enseignent que la lutte écologique repose avant tout sur l'amour de l'humanité, composante de la nature, sur l'attachement aux valeurs (respect des écosystèmes, liberté, indépendance, etc.), sur le respect du vivant et, enfin, sur une foi inébranlable en la fraternité des peuples. Sur la route longue, difficile, douloureuse et parfois solitaire de ce passionné du vivant pour faire émerger l'écologie et lui donner droit de cité dans un univers jusque-là entièrement tourné vers le profit et l'exploitation des écosystèmes, ce livre est d'un apport très important tant il s'inscrit dans l'expérience et la réflexion constantes de son auteur. II nous invite au respect des équilibres et à la sauvegarde de la vie et de la nature en sa diversité.

Biographie de l'auteur :

Garcin Malsa est né à Sainte-Anne en Martinique, le 1er juillet 1942. Après des études à Paris, il retourne dans son pays où il devient enseignant. Ecologiste et indépendantiste, il préside à la fondation de l'Assaupasu (Association pour la sauvegarde du patrimoine du sud) qui deviendra l'Assaupamar (Association pour la sauvegarde du patrimoine martiniquais). Elu conseiller général en 1988 puis maire en 1989, il publie La Mutation Martinique en décembre 1991. Il crée le Modemas (Mouvement des démocrates et des écologistes pour une Martinique souveraine ) en 1992. Depuis 1990, il milite activement pour la réparation de ces crimes contre l'humanité que furent l'esclavage et la traite négrière transatlantique. Il est président du Mir (Mouvement international pour les réparations). Depuis 2001, Garcin Malsa gère sa commune à partir d'un plan de développement durable et solidaire et d'un Agenda 21 qui font école en Martinique et même au-delà.

  Laisser un commentaire

article précédent Encyclopédie pratique du jardinage
Et si le changement climatique nous aidait à sortir de la crise ? article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement