Insolite

Publié le :
02/01/2009
Commentaires :
2
Envoyer à un ami

Trafic de déchets : l’argent n’a pas d’odeur

Italie : la Mafia menace l’environnement

Page suivante >>

Trafic de déchets : l’argent n’a pas d’odeur
Agrandir l’image
fotolia.com
« Le commerce international continue à se développer et des contrôles de plus en plus sévères au niveau national font augmenter les coûts de stockage des déchets toxiques dans les pays développés. Cela incite au transport illégal des déchets »

Trafics, extorsions, escroqueries, blanchiment d’argent… C’est ainsi que nous connaissons la Mafia, à travers des reportages ou des films cultes comme le « Parrain » de Francis Ford Coppola. Son rôle en matière d’écologie est un peu moins médiatique. Et pourtant…

L’écomafia représente les activités de la Mafia sur le marché de l’environnement. Plus précisément, sur la gestion des déchets. Un phénomène qui existe depuis les années 1980. Plusieurs régions italiennes sont touchées par le trafic de déchets industriels et des populations entières supportent des pollutions toxiques en raison de ces activités illégales. En 2003, à Caserte, 6000 vaches ont été abattues car leur lait, utilisé pour fabriquer la mozzarella, contenait des taux de dioxine dix fois supérieurs aux normes européennes. La raison : l’élimination sauvage de déchets toxiques. Cette nouvelle activité, très lucrative (elle aurait rapporté 18 milliards d’euros à la Mafia en 2007 selon le Rapport Ecomafia 2008 de l’association environnemental Legambiente), touche aussi le cycle du ciment ou les constructions illégales. Sans compter les nombreuses effractions à la législation environnementale.

Un premier film polémique

Le 16 juillet 2008, les cinémas français ont projeté le premier film sur l’Ecomafia : « Biùtiful Cauntri », réalisé par Esmeralda Calabria, est le premier film documentaire au monde à traiter ce sujet. Il parle du problème des déchets à Naples qui détruit l’une des régions les plus fertiles d’Italie et remplit les rues de tas d’immondices. On y découvre une « mafia d'entrepreneurs qui utilisent des camions et des bennes à la place de revolvers ». Au programme : 1200 décharges abusives de déchets toxiques, des brebis empoisonnées sur des terrains infectés, des tomates, des pêches, des bufflonnes contaminées par le percolat (liquide résiduel qui provient de la percolation de l'eau à travers les déchets). Une plongée sur le territoire des Caselesi, dont le chiffre d’affaires approche les 30 milliards d’euros. Si le film a rencontré un vif succès, les aides financières ne sont jamais arrivées. « Les entreprises environnementales comme Veolia et Suez m’ont fait savoir qu’elles refusaient de soutenir le film, et pour les grandes ONG environnementales comme Greenpeace ou le WWF, je n’ai eu que de simples félicitations sur la qualité du film, rien d’autre », regrette François Scippa Kohn, qui a distribué le documentaire.

Quand la mafia règne en maître

La Camorra, nom de la pègre napolitaine, a fait les gros titres de l’année 2008 avec la sortie du film « Gomorra ». Le succès a été mondial. On y suit le parcours de ceux qui vivent dans ce monde si particulier, sur fond de guerres de clans et de trafics en tous genres. Le film, tiré du livre du même nom, a fait de Roberto Saviano, l’auteur, un héros pour tout un pays. Il est aujourd’hui menacé de mort par les Caselesi. La crise des ordures à Naples a révélé au grand public le scandale mafieux qui salit toute une région depuis près de quinze ans. Une situation d’urgence que la Camorra ne désire pas voir sur tous les écrans du monde. La Mafia napolitaine propose à des prix imbattables le recyclage des ordures les plus toxiques du pays, sans jamais tenir compte des obligations légales de contrôle. Si en France le délit environnemental est entrée au code pénal, il en va autrement en Italie. Là-bas, « la responsabilité et la culpabilité peuvent encore être séparées ». Si certains mafieux ont quand même été condamnés, il reste encore un grand ménage à faire.


Pour en savoir plus :
- Site de Legambiente (en italien)
- Site du film Biùtiful Cauntri


Bande-annonce du film « Gomorra » :


Lire aussi : Le développement durable façon mafia
 

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

<< page précédente
L’Afrique : décharge du monde riche
page suivante >>
Des trafiquants de déchets sévissent en France
OREEAT, 25 / 01 / 2009 - 8:42
“Nous sommes les webmasters d'OREEAT, souhaitez vous être dans la liste de diffusion Presse, communiquez votre adresse courriel sur hamel.rene@wanadoo.fr
L'actualité GDE-TRAFIGURA, actuellement 3 sites identifiés, 3 autres en cours de caractérisation, pour des valeurs dépassant les 100.000 tonnes.
Le constitutif des déchets et la teneur en métaux lourds et autres produits chimiques complexes attestent que le seul broyage de véhicules (mêmes mals ou peu dépollués)ne peut justifier la présence de ces éléments, il s'agirait en fait de RB Refus de Broyage issus d'autres produits manufacturés (transformateurs ? frigos ? électro ménager ou DEEE non dépollués ?) à suivre”
bcomte, 05 / 01 / 2009 - 13:28
“Entre ceux qui blanchissent l'argent des déchets et ceux qui blanchissent directement les déchets, il y a quand même de quoi s'inquiéter. Ces dysfonctionnements montrent le peu d'importance que représente pour certain l'avenir de la planète. il faut peut être une législation plus sévère, quelque chose qui soit réellement dissuasif.”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?


Développement durable - tout savoir sur l'environnement