Insolite

Publié le :
17/03/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Un biocarburant... à la portée de tous !

Un biocarburant... à la portée de tous !
Agrandir l’image
© ISABELLE.ESSELIN - Fotolia.com
« En allant aux toilettes, une personne produit huit litres d’équivalent diesel par an »

Les égouts d’Oslo alimentent les bus de la ville. L’info peut paraître surprenante mais témoigne de l’avancée significative des recherches en matière de biocarburants. A compter de l’été 2010, de nouveaux bus, propulsés par le méthane généré par la fermentation des boues, devraient sillonner l’agglomération norvégienne.

Les rejets des chasses d’eau norvégiennes produisent de l’énergie ! Le processus est simple, comme l’explique Ole Jakob Johansen, un responsable du projet. « En allant aux toilettes, une personne produit huit litres d’équivalent diesel par an ». Multiplié par 250 000 habitants, ce bel élan collectif permet d’alimenter 80 bus. Certes, les déjections ne se changent pas en biométhane aussi facilement que l’eau en vin ! Mais presque ! Les eaux usées, raffinées par un processus microbien, permettent d’obtenir du méthane.

Objectif affiché par les autorités : réduire les émissions de gaz carbonique en même temps que les frais de carburant. Neutre en carbone, le gaz naturel pour véhicules (GNV) permet une réduction de 78 % des émissions d’oxyde d’azote, de 98 % des particules fines, deux facteurs de maladies respiratoires, et de 92 % du bruit. La capitale norvégienne ayant pour ambition de devenir l’une des « plus durables et respectueuses de l’environnement au monde, l’usage du biométhane est logique », déclare M. Johansen.

Pour le moment limité à 80 bus, l’opération sera généralisée avant l’été prochain. Et ce ne sont pas les coûts de production du biométhane qui pourraient empêcher son développement. 0,72 euro pour un litre d’équivalent diesel alors que le prix à la pompe du diesel dépasse 1 euro. Tant d’avantages pour un carburant si naturel, ses détracteurs ne doivent pas être nombreux…

Un léger surcoût financier

Pas nombreux mais tout de même ! Anne-Merete Andersen travaille chez Ruter, le gestionnaire des transports publics d’Oslo et pour elle, le biométhane n’a pas que des avantages. « Le carburant est moins cher mais le prix d’achat des nouveaux bus et leurs coûts d’entretien sont plus élevés. Au total, le surcoût est d’environ 15 % », relativise-t-elle. Un surcoût monétaire bien faible par rapport aux bienfaits induits par l’utilisation de ce biocarburant. Réduction des gaz à effet de serre d’environ 30 000 tonnes par an, air plus sain, moins bruyant… ce léger surcoût de 15 % ne saurait rivaliser face aux enjeux majeurs du développement durable.

D’ailleurs, du côté des défenseurs de l’environnement, on se frotte les mains. « On attendait cela depuis longtemps. C’est extrêmement bon à la fois pour le climat mais aussi pour la qualité du milieu urbain. Je ne vois absolument aucun désavantage », clame Olaf Brastad, un haut responsable de l’organisation Bellona (défense de l’environnement). Pour l’instant, la phase préliminaire du projet ne nécessite le concours que d’une seule station d’épuration. Etendue à l’autre station de la ville, et complétée par la fabrication de biogaz à partir de déchets alimentaires, l’initiative permettrait de fournir assez de biocarburants pour l’ensemble des 400 bus de l’agglomération.

Une initiative qui fait déjà ses preuves dans plusieurs villes, dont Stockholm et Lille. 30 000 tonnes de CO2 en moins… à l’échelle du nombre d’agglomérations qui pourraient être concernées… les pouvoirs publics devraient prendre en considération les bienfaits des actions collectives d’ampleur dans la lutte contre les gaz à effet de serre ! Un beau projet participatif… en faveur du développement durable.

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Okinawa : la fontaine de jouvence !
L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?


Développement durable - tout savoir sur l'environnement