Insolite

Publié le :
26/11/2008
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Eviter le cancer avec… une tomate

Eviter le cancer avec… une tomate
Agrandir l’image
fotolia.com
« On veut nous faire croire que la chimie peut tout régler, mais ne faudrait-il pas plutôt réduire les graisses et le sucre dans les aliments et repartir sur des régimes plus sains ? »

C’est l’histoire d’une tomate pas comme les autres. Et pour cause, elle a été génétiquement modifiée par des chercheurs britanniques. Résultat : elle est mauve et… aurait la capacité de protéger contre certains types de cancers et maladies dégénératives liées à l’âge. Véritable remède ou énième « gadget OGM » ?

Rouge, rose, orange, verte, noire, jaune… la tomate avait déjà à sa disposition une grande palette de couleurs. Alors du mauve, ça ne fait guère qu’une teinte de plus. En revanche, le fruit (car la tomate n’est pas un légume, contrairement à l’idée répandue) n’avait jamais disposé de tant de propriétés médicinales. Mis au point au « John Innes Centre » de Norwich, en Angleterre, l’organisme génétiquement modifié serait capable d’empêcher l’apparition du cancer, de prévenir les maladies cardio-vasculaires et de ralentir le vieillissement.
Il a en effet été enrichi en anthocyanes, des pigments naturels abondants dans les végétaux bleus et mauves comme la mûre, la prune, le raisin noir ou encore l’aubergine. Et alors ? Ceux qui sont responsables de la teinte de ces derniers sont également connus pour leurs propriétés antioxydantes et leur capacité à prévenir le cancer. Ainsi, notre tomate mauve est devenue la variété la plus riche en anthocyanine jamais observée et un véritable « alicament ».

Bientôt expérimentée sur l’homme

Pour arriver à ce résultat, les scientifiques ont utilisé les gènes d’une fleur méditerranéenne, Le Muflier (appelée communément « Gueule-de-loup »). Et pourquoi avoir choisi la tomate ? Probablement parce que c’est l’ingrédient de cuisine le plus consommé au monde après la pomme de terre…
De nombreux essais ont été effectués sur des souris, elles aussi génétiquement modifiées pour devenir prédisposées au cancer. L’expérience a prouvé que les animaux nourris avec des tomates mauves vivaient nettement plus longtemps (30 % en moyenne) que ceux alimentés avec de « simples » tomates rouges.
Prochaine étape : l’expérimentation humaine. Les chercheurs souhaitent tester leur nouveau produit sur des hommes volontaires et tenter de découvrir d’autres substances voisines.

« C’est de l’aventurisme scientifique »

Pour Christian Berdot, responsable de l’épineux dossier OGM pour Les Amis de la Terre depuis 12 ans, tout cela n’a rien de drôle : « Au lieu de prendre le mal à la racine, les chimistes se lancent dans des aventures technicistes. Mais le réel problème de l’inquiétante explosion des cancers, c’est l’augmentation croissante de produits chimiques dans notre environnement. C’est cela qu’il faut combattre avant tout. Lorsqu’une baignoire déborde, il est inutile de multiplier les serpillières. La solution, c’est la fermeture du robinet, tout simplement ».
Selon lui, le lobby de la chimie a trop de poids en Europe. « On veut nous faire croire que la science peut tout régler, mais ne faudrait-il pas plutôt réduire les graisses et le sucre dans les aliments, repartir sur des régimes plus sains ? Cette tomate n’est qu’un gadget ». Quant à l’utilisation d’OGM pour fabriquer des médicaments, pas de problèmes, tant qu’ils restent en milieu confiné.
Une opinion qu’Arnaud Apoteker, responsable des questions liées aux OGM pour Greenpeace, partage tout à fait : « Dans le cas de la fabrication d’insuline en laboratoire, il n’y a aucun danger de dissémination dans la nature. Ce qui pose problème, en revanche, c’est la culture d’OGM en plein champs. C’est un gros risque de contamination ». Et sur le cas précis de la tomate mauve ? « Des annonces comme ça, il y en a tout le temps. Elles servent à faire accepter les OGM auprès du grand public. C’est de la propagande, rien de plus ».

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent Le développement durable façon mafia
L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars


Développement durable - tout savoir sur l'environnement