Environnement

Publié le :
03/07/2009
Commentaires :
2
Envoyer à un ami

Exploitation pétrolière au Nigeria : une marée noire par an dans le delta du Niger selon Amnesty International

Exploitation pétrolière au Nigeria : une marée noire par an dans le delta du Niger selon Amnesty International
Agrandir l’image
© jean claude braun - Fotolia.com
« La pollution pétrolière se voit à vue d’œil, les gens pataugent dans le pétrole, l’air et l’eau sont pollués par le torchage, les pêcheurs capturent des poissons pollués aux métaux lourds provenant des résidus de forage »

Au Nigeria, dans le delta du Niger, l’une des plus vastes zones humides du monde (superficie égale à celle de la Belgique), 31 millions de personnes vivent une véritable « tragédie des droits de l’homme ». Les compagnies pétrolières y pratiquent en effet depuis 50 ans une exploitation de l’or noir qui provoque une pollution gravissime pour cet écosystème et les populations. C’est ce que dénonce l’ONG Amnesty International dans son rapport « Nigeria : pétrole, pollution et pauvreté dans le delta du Niger ».

Edifiant : « On estime que depuis 50 ans, il y a chaque année dans le delta une marée noire comme celle du pétrolier Exxon-Valdez (50 000 tonnes de pétrole déversées dans la mer le 24 mars 1989 en Alaska), et les compagnies pétrolières profitent de la faiblesse des réglementations au Nigeria », a lancé Francis Perrin, membre du bureau exécutif d’Amnesty International, lors d’une conférence de presse.

« La pollution pétrolière se voit à vue d’œil, les gens pataugent dans le pétrole, l’air et l’eau sont pollués par le torchage, les pêcheurs capturent des poissons pollués aux métaux lourds provenant des résidus de forage ». Les conditions sanitaires sont déplorables, et la responsabilité du gouvernement envers son peuple, inexistante. Sans compter que la population ne profite absolument pas de la manne financière colossale dégagée par l’exploitation : quelque 600 milliards de dollars depuis les années 1960.

Le Nigeria dispose en effet des réserves les plus importantes du continent africain, après la Lybie. Et le pays est le premier en termes de capacités de production. Ce qui explique que les grandes compagnies s’y soient implantées : Total, ExxonMobil, ENI, Chevron, et surtout Shell, le plus gros exploitant de la région (40 % de la capacité de production nationale est assurée par Shell Petroleum Development Conpany, dont Shell détient 30 %).

Shell tente de se défendre

ET AUSSI...

Particulièrement visé par Amnesty, le groupe anglo-néerlandais a cependant une autre version des faits : pour lui, la législation nationale est tout à fait respectée. Les responsables de cette situation, ce sont les groupes rebelles, à l’origine selon Shell de 85 % de la pollution. Les sabotages (notamment perpétrés par le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger), ainsi que les enlèvements et les meurtres (133 employés du pétrole kidnappés et cinq assassinés), sont en effet une réalité au Nigeria. Mais ils ne peuvent expliquer à eux seuls la catastrophe, insiste l’ONG.

Shell ne peut « se cacher derrière l’excuse des sabotages, alors que la corrosion des oléoducs est souvent en cause ». Pour que le désastre cesse, M. Perrin a donc formulé une requête qui s’adresse aussi bien aux compagnies pétrolières qu’au gouvernement Nigérian : « Nous demandons que les compagnies commencent leurs nouveaux forages par des études d'impact sur l'environnement et les populations, nous demandons au gouvernement et au parlement du Nigeria de faire respecter les législations existantes et de durcir les réglementations anti-pollution et enfin, il faut que les populations qui estiment leurs droits violés puissent faire des recours devant les tribunaux ».

Pour consulter le rapport d’Amnesty International : Nigeria : pétrole, pollution et pauvreté dans le delta du Niger (en anglais)

A ne pas manquer :
- Pollution maritime : amendes records pour deux armateurs reconnus coupables de rejets d’hydrocarbures
- Décharges illégales : l’Italie menacée par Bruxelles
- Pollution atmosphérique : menace de mort dans les pays émergents

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent La pollution aux particules plus importante dans le métro que dans les rues parisiennes
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant
babou, 03 / 07 / 2009 - 14:46
“Ce sont toujours les mêmes qui souffrent! Les compagnies pétrolières et le gouvernement s'en mettent plein les fouilles et c'est toujours la population qui trinque! Si seulement ils pouvaient se défendre...”
Pierre, 03 / 07 / 2009 - 12:42
“Hallucinant ! les compagnies pétrolières agissent vraiment en toute impunité et achète les gouvernement, c'est évident au Nigeria. Et meme si les rebelles sont responsables d'une partie des pollutions, elles ne se demandent pas pourquoi il y a de la rébellion ? bravo à Amnesty, sans qui cette situation ne serait pas connue !”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement