Environnement

Publié le :
17/06/2009
Commentaires :
3
Envoyer à un ami

Au Congo, les bonobos apprivoisent la forêt humide

Au Congo, les bonobos apprivoisent la forêt humide
Agrandir l’image
lolayabonobo.org
« Autrefois 100 000, les bonobos ne sont aujourd’hui plus que 10 000, 20 000 tout au plus »

Les bonobos, espèce endémique de singe, repeuplent le Congo. Décimés par les guerres, le braconnage et la vente, ils ne doivent leur salut qu’à l’initiative de Claudine André et de son association, les Amis des Bonobos du Congo (ABC). Préparée depuis trois ans, la relâche de neuf d’entre eux a été effectuée dimanche (14 juin) dans une forêt primaire du nord-ouest du pays. Une grande première…

C’est l’histoire d’une amoureuse des bonobos : Claudine André, qui, enfant, suivait son père, vétérinaire, au gré de ses déplacements professionnels. Son attachement à la cause animale n’allait pas tarder à se manifester. Quelques années et quelques enfants plus tard, bénévole dans un zoo congolais, elle ignorait encore que le cours de sa vie allait changer. Un bonobo abandonné et malade fut amené au zoo. Le coup de foudre immédiat, elle tenta le tout pour le tout afin de le sauver. Alors même que ses collègues étaient pessimistes sur l’avenir du petit singe, Claudine tint bon. Le bonobo, maintenant adulte, passe ses journées à ingurgiter des fruits et légumes, perché sur un arbre ou à terre pour perpétuer la race.

Sans elle, l’espèce n’aurait probablement pas survécu. Décimés par les guerres et le braconnage, les bonobos auraient pu avoir un destin macabre. Claudine André en a décidé autrement. En 1994, elle crée, avec son association des Amis des Bonobos du Congo (ABC), la ferme « Lola ya Bonobo » (le Paradis des Bonobos), une forêt close de 30 hectares. 60 bonobos y vivent paisiblement, en semi-liberté.

Redécouvrir la liberté

ET AUSSI...

Mais depuis quelques années, le pays redécouvre la stabilité. La race doit se repeupler. Autrefois 100 000, ils ne sont aujourd’hui plus que 10 000, 20 000 tout au plus. Leur rendre la liberté, repeupler la forêt humide, où jadis ils vivaient en harmonie. Tel était le but de cette mission de réintroduction, préparée depuis trois ans par l’association.

« La sauvegarde de l’espèce passe par la réintroduction de groupes socialement stables dans un environnement approprié de la forêt primaire », indique l’association. Les 5 mâles et les 4 femelles ont donc été transportés par avion vers la forêt marécageuse de 20 000 hectares, d’où ils auraient disparu depuis une dizaine d’années. Pour observer leur comportement, douze éco-guides ont été dépêchés sur place. Ces neuf individus seront rejoints à la fin du mois par huit autres de leurs congénères.

Pour son initiative en faveur des bonobos et de leur conservation, Claudine André a reçu plusieurs distinctions. En 2006, notamment, elle s’est vue décernée le prix Prince Laurent pour l’Environnement par la Belgique puis l’Ordre national du Mérite de la France. Le mérite de sauver des populations menacées. Le mérite de participer à l’éduction des jeunes congolais. Le mérite d’être fidèle à ses convictions. Elle sera d’ailleurs présente du 15 au 19 juillet prochain, à Argelès-sur-Mer dans le cadre de la manifestation « Les enfants de la mer ».
 

Pour en savoir plus sur les bonobos, consultez le site de l'association ABC, de la ferme Lola ya Bonobo

A ne pas rater :
- Une colonie d’orangs outans découverte à Bornéo
- Environnement : des entreprises au secours des espèces menacées
- Environnement : l’inquiétante extinction des espèces

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Réchauffement : le chercheur américain Wallace Broecker récompensé par la Fondation de la banque BBVA
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant
Pierre, 17 / 06 / 2009 - 18:37
“Il ne faut pas tenter d'acheter ce genre d'animal cbmc99 ! Ne succombe pas à la mode des NACS, c'est ridicule ! Ce sont des animaux sauvages qui doivent vivre dans leur milieu naturel, ce ne sont pas des chiens ou des chats !”
bcomte, 17 / 06 / 2009 - 13:55
“C'est effectivement une bonne nouvelle. je suis d'accord avec cbmc99 ils sont vraiment adorable. heureusement qu'il y a des gens qui se mobilisent pour préserver les espèces.”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?

Les mots-clés de l'actu

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement