Environnement

Publié le :
08/06/2009
Commentaires :
1
Envoyer à un ami

Changing Oceans : 10 ans pour explorer 100 trésors sous-marins

Changing Oceans : 10 ans pour explorer 100 trésors sous-marins
Agrandir l’image
pacifique.ch
« Première mission : la capture d’un requin bleu au Cap d’Agde pour suivre ses faits et gestes pendant plusieurs jours en l’équipant d’une caméra »

L’âme du Commandant Cousteau n’a pas quitté le monde marin ! Une expédition, digne de celles qui ont fait les beaux jours de la Calypso, s’apprête à prendre la mer. Le 11 juillet, c’est du port de Marseille que Fleur de passion, partira pour 10 ans d’explorations scientifiques des fonds sous-marins. Objectif : procéder à un état des lieux des océans…

M-1. Dans un mois, le gréement Fleur de passion quittera Marseille pour voguer sur les océans du globe. A la recherche de paradis sous-marins probablement souillés. Les données scientifiques marines manquant atrocement, c’est une véritable mission unique, baptisée Changing Oceans, que s’apprêtent à relever les membres d’équipage. Scientifiques, photographes, journalistes, chercheurs, plongeurs, cameramen offriront leur temps aux océans. Objectif : répertorier une centaine de sites sous-marins, protégés ou non. Les découvrir, les faire connaître. Percer leurs mystères.

Répertorier les espèces

Ce projet unique peut se vanter d’être parrainé par deux hommes de conviction : Luc Besson et Albert Falco. Le premier, co-producteur de Home, n’a maintenant plus à prouver qu’il possède la fibre écologique. Le second fut chef de la Calypso sous les ordres du Commandant Cousteau pendant trente ans. Il n’a eu de cesse d’observer les fonds marins et a pu constater leur dégradation. « A l’époque, les poissons pullulaient. Petit à petit, je me suis rendu compte qu’ils étaient de moins en moins nombreux » raconte-t-il. Et c’est avec effroi qu’il raconte qu’il a vu disparaître des araignées de mer, des murènes, des roussettes. Totalement impuissant face à ce cycle immuable, il a énormément foi en l’expédition.

Sensibiliser le public

ET AUSSI...

Lancée en partenariat avec l’Union mondiale pour la nature (UICN), sous l’égide de l’Unesco, le projet est à l’initiative d’Antinea, une fondation suisse qui œuvre pour la découverte et la protection du milieu marin. Son directeur, Ronald Menzel, en explique le bien-fondé : « Notre objectif est de faire prendre conscience au grand public, entreprises et décideurs que les prévisions les plus pessimistes de ces dernières années en matière d’environnement sont devenues les plus probables ». Sensibilisation…pour que les générations futures prennent conscience des dangers de la surpêche et de la pollution.

Participer à l’expédition

Fleur de passion, ancien navire de guerre complètement restauré, prendra donc la mer le 11 juillet prochain. Première étape : la Méditerranée, de Port Cros aux îles éoliennes. Pour rendre compte des recherches et des constatations effectuées, les membres d’équipage auront à leur disposition des moyens techniques de grande ampleur. Duplex avec les plongeurs, séquences quotidiennes sur Internet, expériences en direct sur Google Earth 3D, suivi du parcours sur Google Oceans…le monde vivra au rythme des fonds marins. L’expérience sera même offerte à quelques priviégiés qui auront l’occasion de vivre plusieurs jours à bord du bateau et d’offrir leurs services. Première mission : la capture d’un requin bleu au Cap d’Agde pour suivre ses faits et gestes pendant plusieurs jours en l’équipant d’une caméra. Mais le coup de filet n’est pas garanti, on ne sait si l’animal n’a pas fait les frais de la surpêche. Le requin, force est de le constater, prend souvent figure humaine !
 

Pour en savoir plus sur l'expédition, consultez le site de la fondation Antinéa

A ne pas rater :
- Océans : la population marine en déclin depuis 200 ans
- Les macrodéchets en mer : sources de pollution et de…mort !
- UE : les pollueurs maritimes soumis à des sanctions pénales

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Journées de la mer : plus de 230 manifestations dans toute la France
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant
, 09 / 06 / 2009 - 10:10
“Les expéditions comme ça servent à donner une appréciation pour les océans et pour les splendeurs de la planète qui ne peuvent pas être traduit en mots ou même en photo. J’ai une amie à l’école qui a passé quatre ans dans son bateau de voile, voyageant autour du monde. Selon elle c’est une expérience irremplaçable, qui vaut mieux que tous les voyages touristiques.”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !


Développement durable - tout savoir sur l'environnement