Environnement

Publié le :
18/05/2009
Commentaires :
2
Envoyer à un ami

Catastrophes naturelles : réduire le risque pour sauver les populations les plus pauvres

Catastrophes naturelles : réduire le risque pour sauver les populations les plus pauvres
Agrandir l’image
© Hugo - Fotolia.com
« Un cyclone de même force fait 140 000 morts en Birmanie quand il n’en cause que trente aux Etats-Unis »

Le changement climatique, la dégradation de l’environnement et l’urbanisation anarchique : trois facteurs aggravants de catastrophes naturelles. Hier (dimanche 17 mai), le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a exhorté les pays du monde à œuvrer pour la réduction des risques liés à ces catastrophes. Affectant la vie de milliers de personnes chaque année à travers le monde, elles ont été l’objet d’un rapport présenté hier à Bahreïn.

« Réduction des risques de catastrophe : bilan mondial 2009 », c’est le rapport de 200 pages que venait présenter le secrétaire général de l’ONU à Bahreïn avant de s’envoler pour la Suisse afin de participer à un congrès de l’OMS. « J’invite aujourd’hui les chefs de gouvernement et les dirigeants politiques du monde entier à investir davantage dans la réduction des risques liés aux catastrophes » a annoncé Ban Ki-Moon. Les changements climatiques, l’urbanisation excessive, la dégradation de l’environnement ainsi que la croissance exponentielle du nombre de bidonvilles favorisent « les méga-catastrophes », inondations et autres cyclones dévastateurs. Preuve à l’appui : l’année dernière seulement, il s’est produit pas moins de 300 catastrophes qui ont causé 236 000 morts.

Une spirale infernale de catastrophes

ET AUSSI...

Les années 2000 ont en effet assisté à un nombre grandissant de bouleversements climatiques entraînant des catastrophes. Il y en a en moyenne quatre fois plus chaque année que pendant les années 70. Le rapport 2009 insiste donc sur la nécessité d’investir dans la réduction des risques pour s’adapter aux changements climatiques et garantir le développement serein des pays en voie de développement. Car ce sont bien eux qui souffrent le plus de ces catastrophes. Un cyclone de même force fait 140 000 morts en Birmanie quand il n’en cause que trente aux Etats-Unis. Les différences d’adaptation et de réponse face à ces catastrophes sont clairement opposées d’un hémisphère à l’autre, d’un pays à l’autre même. « Les trois quarts de ceux qui périssent à la suite d’inondations se trouvent dans trois pays asiatiques : Bangladesh, Chine et Inde », déplore Ban Ki-Moon.

Statistiquement, les populations des pays à bas revenu risquent 20 fois plus de mourir d’une catastrophe naturelle et ont 80 fois plus de risques de voir leur vie bouleversée que ceux des pays à haut revenu. Nous ne sommes pas égaux devant l’ire de la planète et c’est ce qui nous voue à notre perte, constate le rapport. Il faudrait davantage développer l’aide internationale mais surtout, en amont, aider à prévenir les risques en renforçant les infrastructures des pays les plus fragiles et en leur octroyant des crédits à taux favorables. Cette volonté de réduction des risques a donc une portée plus humaniste que politique. « La réduction des risques liés aux catastrophes peut aider les pays à lutter contre la pauvreté, à préserver leur développement et à s’adapter aux changements climatiques. Ces progrès peuvent à leur tour contribuer à la sécurité, à la stabilité et à la viabilité de notre planète » a-t-il conclu.
 

A ne pas rater :
- Adaptation et atténuation : l'Union européenne doit se préparer aux conséquences du changement climatique
- Catastrophe naturelle : un séisme meurtrier frappe l’Italie
- La tempête Klaus a-t-elle un lien avec le changement climatique ?

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Hausse du niveau des océans : les estimations revues à la baisse
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant
babou, 18 / 05 / 2009 - 14:36
“Cher Pierre, à question pertinente, réponse pertinente : il ne vaut mieux pas le savoir !”
Pierre, 18 / 05 / 2009 - 14:34
“140 000 morts en Birmanie, et seulement 30 aux Etats-Unis, pour le même cyclone ! C'est hallucinant ! Et en France, celui-ci ferait combien de morts ?”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Une gousse d’ail cru par jour !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars


Développement durable - tout savoir sur l'environnement