Environnement

Publié le :
15/05/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Réchauffement climatique : urgence, les océans vont déborder !

Réchauffement climatique : urgence, les océans vont déborder !
Agrandir l’image
© Felipe Oliveira - Fotolia.com
« D’ici 2050, ce sont 150 millions de personnes qui deviendront de véritables réfugiés climatiques »

La conférence sur les océans, à Manado, s’est conclue sur l’adoption d’une déclaration. Dépourvue de caractère officiel, elle veut néanmoins proposer plusieurs axes à débattre lors des prochaines négociations sur le climat, en décembre prochain à Copenhague. Les participants l’ont unanimement reconnu : les mers et océans restent trop souvent absents des conférences officielles. Il est temps que cela change…

Mobilisation : le mot d’ordre de cette première conférence mondiale sur les océans. Se mobiliser pour faire prendre conscience de l’urgence de la situation. Les ressources halieutiques commencent à subir les affres du réchauffement climatique et la communauté internationale ne semble guère s’en soucier. C’est en tout cas ce que déplorent unanimement les participants à la conférence de Manado. La question des océans est trop souvent écartée des discussions sur l’avenir de la planète, au même titre que les forêts. Pourtant, ces mêmes océans participent activement à la lutte contre le réchauffement. Principales puits de carbone, les mers absorbent entre 20 et 30 % du CO2 que nous rejetons dans l’atmosphère.

« Nous avons l’obligation de porter secours aux océans, c’est une question de vie ou de mort pour la communauté des nations », a déclaré le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono. La déclaration de Manado, qui a vu le jour à l’issue de la conférence, réitère cette urgence et enjoint les futurs participants aux négociations sur le climat à prendre le problème à bras le corps. De nombreux espoirs reposent sur la conférence de Copenhague. « Ce sommet est absolument crucial pour l’avenir des océans », a tenu à rappeler le professeur australien, Ove Hoegh-Guldberg, auteur d’un rapport sur l’impact du réchauffement climatique dans la zone indo-Pacifique.

Préserver l’eau pour préserver l’humanité

ET AUSSI...

La tâche est urgente et pourtant, difficile. Méconnue dans sa majeure partie, la surface immergée du globe est en proie à de nombreux maux. Causés par la main de l’homme. Surexploitation, pollution, montée du niveau des eaux, urbanisation excessive, les problèmes sont nombreux et l’enjeu de taille : l’avenir de millions d’habitants des îles et zones côtières. Menacées par la montée inexorable des eaux, certains experts prédisent une hausse de plus d’un mètre avant la fin du siècle, ces populations devront être déplacées en urgence si l’accent n’est pas mis sur la préservation des ressources halieutiques. D’ici 2050, ce sont 150 millions de personnes qui deviendront de véritables réfugiés climatiques. « La difficulté est qu’il faut agir vite dans un contexte de forte incertitude scientifique », analyse le chef de la délégation française, Laurent Stéphanini, ambassadeur délégué à l’Environnement.

La prochaine conférence a d’ores et déjà été planifiée et se tiendra en mai 2010 au siège de l’Unesco à Paris. Elle portera sur le thème de « la gouvernance des océans au niveau régional, national et global ». Qui dit océans mieux gérés, dit meilleure préservation…Mais avant, l’échéance est de taille, en décembre il faudra donner de la voix pour que les négociations s’intéressent, de façon conséquente, aux 71 % de la planète recouverts d’eau. Il en va de la survie de l’humanité…
 

A ne pas rater :
- UE : les pollueurs maritimes soumis à des sanctions pénales
- Réchauffement climatique : la plaque Wilkins s’est détachée de l’Antarctique
- Réchauffement climatique : New York bientôt sous les eaux

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Conférence Mondiale des Océans : prochaine étape à Paris en 2010
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !


Développement durable - tout savoir sur l'environnement