Environnement

Publié le :
29/04/2009
Commentaires :
2
Envoyer à un ami

Réchauffement climatique : une conférence en prépare une autre !

Réchauffement climatique : une conférence en prépare une autre !
Agrandir l’image
© Jan Will - Fotolia.com
« La fonte des neiges de l’Himalaya, baptisé le troisième pôle, entraînera des inondations puis des sécheresses pour 40 % de la population mondiale »

C’est un fait, il est inexorable : les glaces fondent. A une allure vertigineuse que personne n’avait prédit. Au cours de la conférence de Tromsoe, qui s’est tenue hier et aujourd’hui (28 et 29 avril) en Norvège, Al Gore a tiré la sonnette d’alarme. Il s’agit d’interpeller les gouvernements et d’établir un rapport sur la situation catastrophique avant la conférence de Copenhague en décembre prochain. Etat des lieux…

Objectif de la conférence : faire le point sur la fonte des glaces due au réchauffement climatique. Et faire en sorte qu’à Copenhague, des solutions soient trouvées et des actions engagées. Les faits sont très inquiétants. « Les glaces reculent presque partout dans le monde, y compris dans l’ouest de l’Antarctique que l’on espérait relativement épargné il y a quelques années », déplore Al Gore, le prix Nobel de la paix en 2007.

Dans l’Arctique, la banquise a atteint un niveau minimum en septembre 2007 avec 4,13 millions de km2. Et ce triste phénomène, induit par le réchauffement climatique, l’accélère aussi. Le serpent se mord la queue, la glace se transforme en eau ! Explication : le permafrost et le pergélisol, les deux couches perpétuellement gelées de la zone arctique voient leur englacement diminuer considérablement. Ils enferment des quantités considérables de carbone et de méthane, puissants gaz à effet de serre qui une fois libérés pourraient encore aggraver le phénomène de l’augmentation des températures terrestres.

Les glaces fondent, les mers montent

ET AUSSI...

Et toutes ces constatations s’avèrent bien plus dramatiques que ne l’estimaient les scientifiques. Le GIEC prévoyait, en 2007, que le niveau des mers pourrait augmenter de 18 à 59 cm au cours du siècle. Certains experts sont encore plus pessimistes et affirment que l’augmentation pourrait être de plus d’un mètre. Même son de cloche du côté du programme de surveillance et d’évaluation arctique. Plusieurs indicateurs montrent un changement climatique plus avancé et progressant plus rapidement que celui qui avait été anticipé. Or, comme le rappelle Al Gore, « chaque élévation d’un mètre du niveau de la mer provoquera 100 millions de réfugiés climatiques ».

Et si les glaces fondent à la surface de l’eau, elles fondent aussi au sommet des montagnes. Nombre de glaciers de haute montagne, de l’Himalaya aux Andes, reculent dans des proportions importantes. La fonte des neiges de l’Himalaya, baptisé le troisième pôle, entraînera des inondations puis des sécheresses pour 40 % de la population mondiale qui dépend de cette source d’eau.

Identifier, proposer, agir

Pour l’américain Robert Correll, la situation est inexorable, « nous sommes dans le pétrin ». Ajoutant que les mesures annoncées pour lutter contre le réchauffement climatique ne permettraient de réduire les émissions de CO2 qu’au tiers du niveau nécessaire. Pour ralentir l’ineluctable et arriver à la conférence de Copenhague avec de nombreuses idées à soumettre, les membres du Conseil de l’Arctique ont identifié des actions rapides pour lutter contre ce fléau. D’abord, résoudre le problème des émissions de particules fines et de suies. Se déposant sur les glaces, elles accélèrent leur fonte en absorbant trop d’énergie solaire.

Un rapport suivra donc pour sensibiliser les participants de la conférence de Copenhague à la fonte des glaces. Qui n’est donc pas seulement un problème environnemental majeur mais une vraie question d’humanité. L’effet papillon ? Non, l’effet pollution…

 A ne pas rater :
- Réchauffement climatique : la plaque Wilkins s’est détachée de l’Antarctique
- Les pôles : ces régions sauvages bientôt souillées
- Réchauffement climatique : accélération des cycles de disparition de la calotte glaciaire

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Catamar : l’aspirateur d’hydrocarbures prend la mer
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant
Thermok, 01 / 05 / 2009 - 16:09
“Attention, le permafrost et le pergélisol sont en fait la même chose et non "les deux couches perpétuellement gelées"... C'est l'unique couche gelée pendant au moins deux années consécutives que l'on nomme pergélisol en français et permafrost en anglais...”
ma cantine bio, 30 / 04 / 2009 - 12:10
“Notre combat pour le bio à la cantine ne se trouve que renforcé à la lecture de cet article. Convertir l'agro-industrie au bio contribuera à diminuer les émissions de gaz à effet de serre et donc à freiner le réchauffement climatique.
Pour en savoir plus: http://macantinebio.wordpress.com/”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique


Développement durable - tout savoir sur l'environnement