Environnement

Publié le :
28/04/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Conseillers en environnement intérieur : l’exception sanitaire française !

Conseillers en environnement intérieur : l’exception sanitaire française !
Agrandir l’image
© Yann Cohignac
« seuls 35 conseillers exercent en France après avoir reçu une formation théorique unique à l’Hôpital civil de Strasbourg »

Les allergies, c’est reparti ! Mais, non contentes de se cantonner au pollen, leurs sources sont aujourd’hui variées. Pollution extérieure, intérieure, réchauffement climatique…tout est bon pour développer gênes respiratoires, asthmes et autres désordres bronchiques. Mais c’était sans compter sur une profession peu connue : les conseillers en environnement intérieur. Lumière sur ces véritables traqueurs de substances allergènes…

La France est pionnière en la matière. Créée en 1991 par le professeur Frédéric de Blay, chef du service de pneumologie à l’Hôpital civil de Strasbourg, la profession des conseillers en environnement intérieur (CEI) concentre actuellement tous les espoirs. Considérée comme une véritable question de santé publique par l’OMS, l’allergie touche actuellement 30 % de la population et les estimations ne sont guère réjouissantes. D’ici 2050, 50 % de la population devrait être sujette aux allergies. Le MEEDDAT a donc décidé de prendre le problème à bras le corps pour tenter d’y mettre un frein. Hier (lundi 27 avril), la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno s’est rendue à Strasbourg au service du professeur de Blay. Consciente de l’importance du problème, elle a annoncé qu’elle réservait un budget d’un million d’euros au lancement d’un appel à projets régionaux qui pourrait être mis en place dès l’automne prochain en collaboration avec le ministère de la Santé. Le but ? Créer une dizaine de postes de CEI répartis sur trois ou quatre régions, subventionnés par l’Etat pendant trois ans.

Combattre durablement les allergies

ET AUSSI...

Actuellement, seuls 35 conseillers exercent en France après avoir reçu une formation théorique unique à l’Hôpital civil de Strasbourg. Face au phénomène méconnu mais néanmoins grandissant de la pollution intérieure, le développement de ces conseillers arrive à point nommé. Rémunérés par la mairie ou par l’Hôpital civil, ils se déplacent à domicile sur prescription médicale et procèdent alors au diagnostic. Questionnaire standard sur les habitudes alimentaires, passage en revue des pièces de la maison, étude des produits polluants… rien n’échappe à l’œil acéré de ces traqueurs de poussière d’un genre nouveau. Au terme de l’entretien, ils prodiguent quelques conseils pour réduire la présence d’acariens ou autres substances allergènes.

Une profession vouée à se généraliser

Mais alors, s’ils suscitent un tel engouement, pourquoi ne sont-ils toujours pas généralisés ? « L’expérimentation élargie à quatre régions permettra de mener une étude socio-économique sur les bénéfices du dispositif », a déclaré Chantal Jouanno. « Elle servira d’argumentaire pour convaincre la sécurité sociale ou les mutuelles de participer à son financement », a-t-elle ajouté. Pointant du doigt le fait qu’actuellement, une seule mutuelle rembourse une seule visite par an. Pour une question sanitaire d’une telle importance, nul doute que la profession de CEI ne tarde pas à se généraliser. Eduquant par là même les comportements de la population à plus de vigilance au sein de leur habitation. Les composants organiques volatils sont partout et la mise en lumière de cette profession permet de rappeler que l’air intérieur est souvent aussi, sinon plus, pollué que l’air extérieur.

A ne pas rater :
- Les pollutions développent durablement les allergies
- Plan national santé environnement 2 : le professeur Gentilini fait ses propositions au gouvernement

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Sao Paulo : échec du vélo en libre service
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars


Développement durable - tout savoir sur l'environnement