Environnement

Publié le :
22/04/2009
Commentaires :
2
Envoyer à un ami

Journée mondiale de la Terre: pour célébrer la planète, le monde doit se passer de la France

Journée mondiale de la Terre: pour célébrer la planète, le monde doit se passer de la France
Agrandir l’image
© sandra zuerlein - Fotolia.com
« promouvoir les énergies renouvelables, inciter chaque personne à une consommation durable et instaurer une économie verte »

22 avril : journée mondiale de la Terre. Comme une reconnaissance des maux que l’Homme lui a infligés. Célébrée par 500 millions d’êtres humains à travers le monde, cette journée, instaurée par les Etats-Unis, il y a 39 ans, connaît une résonance extraordinaire. Excepté en France…

Un jour d’action et de participation. Un phénomène mondial initié il y a 39 ans par le sénateur américain Gaylord Nelson. Il avait alors encouragé les étudiants à se battre en faveur de la cause environnementale, délaissée par la classe politique. « C’était un pari », avait-il rappelé avant son décès en 2005. Un pari osé…qui a porté ses fruits. Tous les ans, par le biais de cette journée, ode à la planète, c’est l’humanité toute entière qui se mobilise et fait entendre sa voix. A quelques exceptions près…

Thème 2009 : tous unis contre le changement climatique

La France, notamment. Fait très étrange au vu de la considération politique d’ampleur qu’a pris le phénomène environnemental. Mais le ministère de l’Ecologie n’a pas soufflé mot. Considérant probablement que fêter la planète sur une seule journée n’était que pure hypocrisie. D’autres y voient plutôt le moyen efficace de démocratiser une cause mondiale. D’y inclure les enfants même. Comme le démontrent les magasins Disney Store ainsi que la chaîne télévisée Gulli. Pour le premier, il s’agit de démontrer l’importance du respect de l’environnement. En créant le sac réutilisable Journée de la Terre, les boutiques Disney Store s’associent à The Earth Organization (TEO) France pour financer le reboisement des forêts françaises touchées par la tempête Klaus de janvier dernier. Pour chaque sac acheté, la chaîne de magasins reversera un euro à TEO. Le canal pour enfants, Gulli invite tous les enfants, et leurs familles, à se rassembler sur l’un des sites les plus fragiles d’Europe : la Dune du Pyla. Pour chaque personne présente, un arbre sera replanté dans la Forêt des enfants de Gulli, en Indonésie. Le site Vulcania propose une exposition de photos satellites permettant d’apprécier la beauté et la fragilité de la terre vue de l’espace.

Une génération verte

ET AUSSI...

Hormis ces quelques animations sporadiques, la France fait figure de résistante. Ce qui n’est absolument pas le cas de nos confrères américains qui, dès dimanche dernier, annonçaient la couleur en donnant le coup d’envoi du Green Apple Festival ponctué de manifestations et de concerts. Cette journée marque également le lancement de la campagne de la Génération Verte, qui veut initier une prise de conscience collective. A quelques mois de la conférence de Copenhague, qui devra trouver une issue à l’après-Kyoto, cette campagne veut promouvoir les énergies renouvelables, inciter chaque personne à une consommation durable et instaurer une économie verte qui fournirait du travail à beaucoup. Au même moment à Paris, aujourd’hui et demain (22 et 23 avril), 700 leaders de la société civile, de gouvernements et d’organismes internationaux se réunissent pour le sommet « Business for the environnement ». Il y sera également question de croissance verte. « En ces temps de grande instabilité et d’anxiété, le problème de la fonte des glaces ne doit pas être éclipsé par celui de la fonte des marchés financiers », avait prévenu le sécrétaire général de l’ONU, Ban-Ki Moon.
 

Pour connaître le programme de l'évènement instauré par Gulli, cliquez ici
Pour vous rendre sur le site de Disney Store, cliquez ici
Pour tout savoir des animations proposées par Vulcania, cliquez ici
Pour vous rendre sur le site de la Journée mondiale de la Terre, cliquez ici


A ne pas rater :
- Réchauffement climatique : le seuil des 2°C sera certainement dépassé
- Environnement : 70 % de réduction de CO2 sont nécessaires pour éviter le pire
- Des arbres au chevet de la planète !

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Outre-mer : les chauffe-eau solaires obligatoires dans les logements neufs
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant
Fleur, 22 / 04 / 2009 - 18:01
“On se vante de notre grenelle et de toutes les mesures en faveur de l'environnement par le gouvernement mais lorsqu'il s'agit d'un grand mouvement planétaire plus rien! La France reste dans son coin!”
Xav, 22 / 04 / 2009 - 13:19
“Est ce que ce ne serait pas l'exception (culturelle) française?
se démarquer des autres c'est bien mais parfois il est préférable de suivre le mouvement...”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !


Développement durable - tout savoir sur l'environnement