Environnement

Publié le :
26/03/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Eco-Emballages et Voisins solidaires : une association sélective

Eco-Emballages et Voisins solidaires : une association sélective
Agrandir l’image
www.voisinssolidaires.fr / www.ecoemballages.fr
« Chaque année, 62 % des emballages ménagers sont recyclés, permettant ainsi de réutiliser 2 millions de tonnes de matières premières et d’éviter l’émission de 1,8 millions de tonnes de CO2 »

Lancée hier (mercredi 25 mars), l’opération « Voisins solidaires » a trouvé un partenaire de choix. Pour sensibiliser les habitants d’immeubles au tri sélectif, Eco-Emballages a choisi d’apporter sa collaboration au nouveau promoteur des relations de bon voisinage.

L’association est née d’un constat. Un Français trie en moyenne 42kg par an. Si on ne prend en compte que les habitants des immeubles, cette moyenne tombe à 26kg par an. L’objectif affiché de l’alliance entre « Voisins solidaires » et Eco-Emballages est donc clair. Il s’agit de créer une communauté de voisins solidaires qui favoriserait une meilleure pratique du tri sélectif.

« Voisins solidaires », quid ?

L’opération « Voisins solidaires », lancée hier par Christine Boutin, ministre du Logement, veut créer une dynamique solidaire entre voisins. Masquer son indifférence derrière un simple « bonjour » est révolu, il faut maintenant s’engager davantage pour promouvoir de vraies relations « durables » entre voisins. Lors de son discours, la ministre du Logement a bien indiqué qu’il ne s’agissait nullement d’obligation mais bien d’échange et de réciprocité. Les fondements mêmes d’une dynamique solidaire pérenne qui vise à « ré-humaniser nos espaces urbains ». Monter les courses d’une personne âgée, garder un enfant, promener un chien, arroser les plantes…autant d’actions concrètes que souhaite favoriser l’opération « Voisins solidaires ».

Favoriser une meilleure pratique du tri

C’est donc tout naturellement qu’Eco-Emballages a choisi de s’associer à cette opération ainsi qu’à sa traduction annuelle, la célèbre « Fête des Voisins ». L’entreprise spécialiste du tri, de la collecte et du recyclage des emballages ménagers espère ainsi une plus grande mobilisation autour de la problématique du tri. Chaque année, 62 % des emballages ménagers sont recyclés, permettant ainsi de réutiliser 2 millions de tonnes de matières premières et d’éviter l’émission de 1,8 millions de tonnes de CO2. L’information et l’implication sont donc capitales.

Même si 89 % des Français disent trier leurs déchets, il apparaît que les résidents des immeubles sont les derniers de la classe. Sûrement par souci pratique. Manque de place, manque d’informations, exiguïté des locaux poubelles… tous ces facteurs concourent aux mauvais résultats en matière de tri des immeubles. Pour y remédier, la marque souhaite donc organiser des relais de tri. Qui ne s’est jamais demandé où jeter l’huile usagée, la bouteille de détergent ou le flacon de parfum ? Ces questions trouveront désormais des réponses grâce aux voisins solidaires en charge du tri qui, non seulement se chargeront de répondre aux questions des résidents mais s’assureront aussi de la présence de guides de tri dans les immeubles.

Des sacs distribués pendant la Fête des Voisins

En plus du mouvement des « Voisins solidaires », Eco-Emballages s’associe cette année à la nouvelle édition de la Fête des Voisins. Devenu un rendez-vous incontournable de la solidarité et de la convivialité, ce repas entre voisins sera également soutenu, le 26 mai prochain, par l’Association des Maires de France. L’édition de cette année aura forcément un goût de développement durable et s’intitulera « les voisins invitent l’environnement à la fête ». Lors de cet événement, qui rassemble en moyenne 6 millions de français chaque année, Eco-Emballages distribuera 50 000 sacs de shopping et de tri. L’occasion de promouvoir le tri en habitat collectif, 78 % des gens assurant que cette distribution les aidera à mieux trier. Ne tardez donc pas à vous faire connaître et à vous inscrire en tant que « voisin solidaire ». La démarche, gratuite et sans obligation, est non seulement « durable » mais également conviviale… 

Lire aussi : 
Eco-Emballage menacé d’une action en justice
Déchets : l’art du tri écologique
Le recyclage paie un lourd tribut à la crise économique
Réduire ses déchets : mode d’emploi

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent Rivières sous-marines : une nouvelle solution pour transporter l’eau douce
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement