Environnement

Publiée le :
13/03/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Réchauffement climatique : l’ours polaire particulièrement menacé selon WWF

Réchauffement climatique : l’ours polaire particulièrement menacé selon WWF
Agrandir l’image
fotolia.com

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a appelé jeudi 12 mars les pays de l’Arctique, où vit l'ours polaire, à se montrer exemplaires dans la lutte contre le changement climatique, principale menace pesant sur l'animal. L’association demande aux cinq pays riverains de l'océan Arctique (Etats-Unis, Canada, Russie, Norvège, Danemark) de prendre des mesures lors de la conférence qui aura lieu à Tromsoe (Norvège) du 17 au 19 mars. « La survie de ces espèces va au-delà de la survie des ours polaires, parce que si les ours polaires connaissent des problèmes graves, alors nous connaîtrons des problèmes graves en tant qu'êtres humains et au niveau de la planète », a déclaré Rasmus Hansson, de WWF Norvège.

« C'est l'homme qui a créé le problème, c'est à lui de le résoudre ». Des estimations de l'Institut d'études géologiques américain (USGS) et de l'Union internationale pour la conservation de la nature, montrent que les deux tiers des 20 à 25 000 ours polaires vivant aujourd'hui risquent de disparaître du fait du réchauffement planétaire d'ici 50 ans. La réunion de Tromsoe permettra de discuter de sujets tels que l'identification et la protection des zones d'habitat de l'ours polaire, le contrôle de la chasse pratiquée par les peuples indigènes, et la lutte contre le braconnage.

Selon Rasmus Hansson, la réunion de Tromsoe est particulièrement importante parce qu'elle se déroule quelques mois avant la conférence de Copenhague qui se tiendra en décembre prochain. A la fin de l’année, la communauté internationale devra trouver un accord post-Kyoto sur le changement climatique. Selon certaines estimations, la banquise pourrait complètement disparaître dans l'Arctique en été dès 2020. « Pas de banquise, ça veut dire pas d'ours polaires. C'est aussi simple que cela », a expliqué Geoff York, un ancien de l'USGS, aujourd'hui spécialiste des ours pour WWF.

Site du Fonds mondial pour la nature

Lire aussi :
-
Réchauffement climatique : les oiseaux migrateurs doivent s’adapter… ou s’éteindre
-
Les changements climatiques, une véritable menace pour les lézards tropicaux
-
54 % des massifs coralliens menacés: le réchauffement climatique en cause
-
Tout savoir sur le réchauffement climatique
-
Environnement : l’inquiétante extinction des espèces

Hélène Toutchkov

  Laisser un commentaire

article précédent Réchauffement climatique : adoption d’un plan d’action pour les Alpes
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement