Environnement

Publié le :
12/02/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Incendies en Australie : un état des lieux sur le réchauffement climatique

Incendies en Australie : un état des lieux sur le réchauffement climatique
Agrandir l’image
fotolia.com
« Le scénario catastrophe prévoit que le nombre de jour durant lesquelles les incendies présenteront un danger extrême risque de doubler d’ici à 2050 »

L’Australie, pays habité le plus sec au monde, est en proie aux incendies les plus extrêmes depuis plusieurs jours avec des effets du réchauffement climatique de nature à décupler leur gravité. Si les feux de ce week-end démontre la nécessité de recherche et d’expertise sur l’incidence qu’ont ces phénomènes sur le réchauffement climatique, une chose est sûre : l’un des incendies qui ont ravagé le sud est de l’Australie est d’origine criminelle. C’est ce que vient de confirmer le préfet de police de l’Etat du Victoria.

Quel impact sur le réchauffement climatique ?

« Les feux de ce week-end illustrent la nécessité de recherches scientifiques pour améliorer notre compréhension des nombreuses incidences qu’on ces feux », a expliqué Gary Morgan, chef du Centre de recherche Bushfire Coopérative de Sydney.

Les conditions météorologiques sont sans précédents actuellement en Australie. 47 °C, c’est la température record pour un mois de février qui a été relevé samedi près de Melbourne. Pendant ce temps, alors qu’au sud les feux ravageaient des milliers de kilomètres carrés, l’Etat du Queensland a était en proie à un cyclone, provoquant pluie diluviennes et inondations.

En 2007, déjà, l’Australie avait connu une première sécheresse historique avec une production agricole qui avait diminué de 10 % et qui a été à l’origine de la ruine de nombreuses communautés rurales.

« Nous n’avons pas encore assez de preuve pour expliquer pleinement ce qui s’est passé ces derniers jour en matière de réchauffement climatique, mais tous les éléments scientifiques dont nous disposons jusqu’à présent démontrent que nous pouvons nous attendre à des conditions météorologiques extrêmes dans les années à venir » a averti à l’AFP, Monsieur Adams, spécialiste des incendies à l’université de Sydney.

Ses épisodes de sécheresse, des températures plus élevés, des feux plus intenses, de cyclones et d’inondations risquent de s’alourdir a confirmé l’organisation écologiste Greenpeace.

Une estimation a pu être faite par les services de météorologie australiens et l’Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle. Le scénario catastrophe prévoit que le nombre de jour durant lesquelles les incendies présenteront un danger extrême risque de doubler d’ici à 2050.

L’origine criminelle

La police vient de confirmer, qu’un des incendies qui ont ravagé le sud Est de l’Australie avec déjà plus de 181 morts, avait été intentionnellement allumé. « Nous sommes sûres que l’incendie de Churchill a été délibérément déclenché », a déclaré Christine Nixon, préfet de police de l’Etat du Victoria. Pour ce qui est de l’incendie de Marysville, les enquêteurs sont également sur de nombreuses pistes.

C’est une équipe d’une centaine d’enquêteurs qui a été constituée pour traquer les pyromanes.

« Nous sommes sans voix à l’idée que ces feux aient pu être provoqués à dessein » avait déclaré mardi devant le Parlement, le Premier ministre Kevin Rudd, évoquant « un crime à grande échelle ».

Une acalmie

Alors que 21 incendies continuer à ravager plusieurs kilomètres de terre avec plus de 3000 pompiers à pied d’œuvre, des températures à la baisse et des vents moins forts ont néanmoins atténuer les craintes de voir deux feux importants converger à l’est de Melbourne. « Comme il fait moins chaud, il y a peu d’humidité dans l’air ; les vents sont très faibles, les conditions météos sont donc très favorables » pour limiter la propagation des feux, a expliqué Stuart Ord, porte-parole des services de l’Environnement.

Choqués par la violence des incendies et par le décès de familles, amis et proches, les australiens tentent de trouver du réconfort. Sam semble y contribuer. Sauvé par un pompier il est devenu une vedette sur le site internet Youtube.

Le sauvetage de Sam en vidéo :


 

pashû dewailly christensen

  Laisser un commentaire

article précédent Ikea accusé de détruire la biodiversité par les écologistes
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique


Développement durable - tout savoir sur l'environnement