Environnement

Publié le :
30/01/2009
Commentaires :
1
Envoyer à un ami

L'industrie papetière et l'environnement

L’industrie papetière, une industrie qui se proclame pro-environnement

Page suivante >>

L'industrie papetière et l'environnement
Agrandir l’image
fotolia.com
« La fibre de cellulose est une matière première renouvelable qu’il est possible de réutiliser plusieurs fois pour produire de nouveau du papier ou du carton. 60 % des fibres utilisées pour leur fabrication proviennent ainsi du recyclage »

Représentant 2,5 % de l’industrie mondiale, et pesant à elle seule aussi lourd que l’industrie aéronautique, elle est incontestablement une industrie émettrice de CO2 par la consommation d’énergie nécessaire à son process.

Cependant, l’industrie du papier, assimilée souvent à la déforestation fait preuve de mesures strictes pour préserver l’environnement, et tout particulièrement en France, 9ième pays producteur au monde avec 9,9Mt de papiers et cartons, loin derrière les Etats-Unis (80 Mt).

Pour l’environnement, la fabrication de papier représente un impact écologique important

L’industrie papetière utilise des quantités importantes d’eau (extraction de la cellulose des fibres du bois), d’énergie (séchage du papier) mais aussi de chlore pour le blanchiment. L’industrie papetière est soumise aux respects de normes environnementales strictes et n’est pas responsable de la déforestation de la forêt amazonienne contrairement à l’industrie de l’ameublement à l’origine de coupe de bois exotique. La production de papier issue principalement de sciures de bois ou de jeunes arbres qu’il faut couper pour laisser de la place aux autres, représente 14 % de l’exploitation forestière.

Une industrie qui minimise son impact sur l’environnement

Soumises aux respects de normes environnementales strictes, les industriels doivent respecter un certain nombre de règles. L’exploitation des forêts doit être raisonnée, les eaux usées doivent être recyclées et les arbres doivent provenir de plantations dont la biodiversité est faible tel que les pins maritimes pour la forêt landaise ou l’eucalyptus en Amazonie.

En 1972, l’industrie papetière fut le premier secteur industriel à contracter avec les Pouvoirs Publics, un engagement de réduction de ses rejets permettant la réduction de 80 % des rejets sur 20 ans. Suite à de vives critiques dans les années 80 sur l’utilisation du chlore pour blanchir le papier, l’industrie s’est adaptée et à remplacer le chlore par d’autres agents tels que le bioxyde de chlore et le peroxyde d’hydrogène. En matière d’énergie, la plupart des usines françaises ont fait de gros efforts de réduction de consommation totale d’énergie. Alors que la production de cartons et papiers progressait de 31 %, la consommation totale d’énergie n’a augmenté que de 6 % depuis les années 80.

L’industrie papetière française tente ainsi de verdir son image et met en avant sa contribution à la lutte contre l’effet de serre :

- Elle utilise une matière première renouvelable issue de coupes éclaircies et de déchets de scierie
- Les biens qu’elle produit (carton et papier) séquestrent le carbone contenu dans le bois
- Les papiers et cartons sont pour une grande partie, collectés puis recyclés
- Lorsqu’elle n’est pas récupérée, la marchandise peut être brûlé, elle fournit alors une bioénergie qui se substitue à l’énergie fossile.

La Confédération Française de l’Industrie des Papiers, Cartons et Celluloses

La Confédération Française de l’Industrie des Papiers, Cartons et Celluloses, regroupant 93 entreprises et un effectif de 19 600 personnes veille à préserver l’image d’une industrie respectueuse de l’environnement à travers la recherche et l’application de mesures écologiques en accord avec le Grenelle de l’environnement. Elle publie régulièrement des rapports sur l’état de l’activité industrielle et sensibilise le public ainsi que les professionnels du secteur au respect de l’environnement.

Pour en savoir plus:

Visualiser le rapport développement durable COPACEL 2007 ici

 

la redaction

  Laisser un commentaire

page suivante >>
Le papier : première industrie du recyclage en France
Pierre, 02 / 02 / 2009 - 11:23
“je suis un adepte du papier recyclé depuis un moment maintenant et je ne me vois plus acheter autre chose. Je trouve que c'est un petit geste simple à faire pour protéger la planète et l'avenir de nos enfants.”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique


Développement durable - tout savoir sur l'environnement