Économie

Publié le :
20/03/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Les assureurs américains obligés de publier leurs risques climatiques : un exemple pour la France ?

Les assureurs américains obligés de publier leurs risques climatiques : un exemple pour la France ?
Agrandir l’image
« C’est un des enseignements de la crise actuelle : il faut désormais regarder de plus près les risques émergents, qu’ils soient financiers ou environnementaux »

Feux de forêt, inondations, tempêtes, sécheresse. Les pertes dues aux catastrophes naturelles ont littéralement explosées en 2008 représentant la somme de 45 milliards de dollars dans le monde. 50 % de plus par rapport à 2007.

Face à la problématique des changements climatiques qui risque de mettre en péril le business model d’un des plus importants secteurs d’activité au monde, le National Association of Insurance Commissionners vient de voter l’obligation pour les assureurs américains de publier leurs risques financiers face aux changements climatiques. L’association écologiste, les Amis de la Terre demandent à Bercy de suivre cet exemple et d’adopter une obligation équivalente dans les plus brefs délais.

Prévenir les risques liés aux changements climatiques

La mesure est donc officielle. Toutes les compagnies d’assurances américaines dont les primes annuelles sont supérieurs à 500 millions de dollars seront désormais obligées de publier un document révélant leur exposition aux risques climatiques dès 2010.

« Cette première mondiale marque un tournant dans la prise de conscience des défis immenses que pose les changement climatiques au secteur de l’assurance et à toute l’économie mondiale. Ils augmentent la fréquence et l’intensité des événements climatiques extrêmes et incitent les gouvernements à donner progressivement un prix au carbone, remettant en cause les profits de certaines activités dans le secteur énergétique notamment », explique Yann Louvel des Amis de la Terre.

Les risques environnementaux mettent en péril le business model

Cette mesure historique montre à quel point la NAIC reconnaît et anticipe ainsi l’impact énorme potentiel des changements climatiques sur la santé financière du secteur de l’assurance ainsi que l’accessibilité des produits d’assurance pour les clients, mais aussi le besoin pressant d’informations afin de déterminer comment les assureurs répondent à ce défi.

« C’est un des enseignements de la crise actuelle : il faut désormais regarder de plus près les risques émergents, qu’ils soient financiers ou environnementaux. Si un régulateur chargé de surveiller la solvabilité d’une des plus importantes industries au monde décide de s’emparer de ce sujet, cela prouve que les changements climatiques l’inquiètent pour la pérennité du business model actuel des assureurs. », prévient Sébastien Godinot, coordinateur des campagnes aux Amis de la Terre.

45 milliards dues aux catastrophes naturelles

Cette décision intervient dans un contexte d’explosion des pertes dues aux catastrophes dans le monde, dont le coût total a atteint 269 milliards de dollars en 2008, selon Swiss Re. Sur cette somme, 45 milliards dues aux catastrophes naturelles ont été couverts par les assureurs, un montant en augmentation exponentielle ces dernières années. La France ne brille pas par le comportement vertueux de ses assureurs, comme le révélait l’étude « Assurances françaises : changements climatiques garantis ? » publiée en décembre dernier par les Amis de la Terre. Yann Louvel, des Amis de la Terre conclut : « Nous demandons que le Ministère des Finances, sur avis du CCLRF, ainsi que les organes réglementaires des milieux financiers que sont la Commission Bancaire, l’ACAM et l’AMF, s’emparent de cette problématique et agissent au plus vite. ».

Lire aussi:

- La terre frappée à plusieurs reprises par des catastrophes naturelles d'une rare violence en 2008. Retour sur ces évènements en images.
-
La tempête Klaus a-t-elle un lien avec le changement climatique ?
-
La terre frappée à plusieurs reprises par des catastrophes naturelles d'une rare violence en 2008. Retour sur ces évènements en images.
 

pashû dewailly christensen

  Laisser un commentaire

article précédent Crise économique : les PME françaises restent concernées par le développement durable
Extinction des feux article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?


Développement durable - tout savoir sur l'environnement