Économie

Publiée le :
15/05/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Les éco-entreprises françaises à la conquête du marché mondial

Les éco-entreprises françaises à la conquête  du marché mondial
Agrandir l’image
© Strikker - Fotolia.com

Actuellement, la France est le 4ème exportateur mondial d'éco-technologies, derrière les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne. L’objectif est maintenant est de devenir leader en matière d’économie verte. Ce secteur représente 400 000 emplois en France. Le ministère de l’Ecologie estime que 280 000 à 500 000 emplois devraient être créés d’ici 2020, en particulier grâce aux dispositifs issus du Grenelle de l’environnement.

L’économie verte est un secteur en pleine expansion. « Sur le plan mondial, le marché devrait doubler dans la décennie à venir pour passer de 1 030 Mds € en 2007 à 2 060 Mds € en 2020 », a annoncé le MEEDDAT. 440 milliards d'euros seront consacrés aux programmes d'investissement du Grenelle d’ici 2020. « La crise a invalidé notre modèle de développement actuel : nous devons nous tourner vers une économie qui ne repose pas sur le pétrole, le charbon, et, surtout, qui n’induise autant de pollution. Le contraire est inimaginable », a souligné Chantal Jouanno.

Depuis 1997, l'Ademe et Ubifrance collaborent afin de promouvoir à l'international le savoir-faire technologique et environnemental français. Les deux organismes ont décidé de renforcer leur partenariat en signant un accord cadre. S'inscrivant dans la dynamique initiée par le COSEI (Comité Stratégique des Eco-Industries), cet accord permettra de définir une feuille de route conjointe qui facilitera les synergies possibles entre les réseaux animés par les deux structures dans un but d'efficacité d'intervention sur le terrain.

Les forces françaises pour se démarquer en matière d’économie verte sont à la fois politiques et économiques. Tout d’abord parce qu’il existe une cohérence entre le Grenelle de l’environnement, le Paquet « Energie-Climat » européen. Cela repose également sur « notre capacité à revendiquer l’exemplarité dans les négociations post-Kyoto, sur le chemin de Copenhague », a déclaré Anne-Marie Idrac pour l’ouverture du colloque intitulé « éco-entreprises françaises : à la conquête du marché mondial », le 11 mai dernier.

Site de l'Ademe
Site d'Ubifrance

 

Hélène Toutchkov

  Laisser un commentaire

article précédent Commerce équitable : les enjeux d'une consommation durable et responsable
Extinction des feux article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

Les mots-clés de l'actu

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?


Développement durable - tout savoir sur l'environnement