Environnement

Publié le :
19/03/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Eau : nous vivons au dessus de nos moyens en Europe !

Eau : nous vivons au dessus de nos moyens en Europe !
Agrandir l’image
© derek broussard - Fotolia.com
« « Il nous faut diminuer la demande, réduire les volumes d’eau que nous prélevons et augmenter l’efficacité de l’utilisation que nous en faisons », prévient le professeur Jacqueline Mc Glade »

« En matière d’eau, nous vivons au dessus de nos moyens » explique Jacqueline Mc Glade , directrice de l’Agence Européenne pour l’Environnement.

Des terrains de golfs à la fabrication de livres, de l’huile d’olive aux vaccins, tous les biens et services dont nous dépendons, pour nombre de nos activités quotidiennes, exigent une ressource vitale : l’eau ! Le nouveau rapport de l'Agence Européenne pour l'Environnement (AEE) confirme que, dans de nombreuses régions d’Europe, l’eau est surexploitée. Il propose des recommandations orientées vers une nouvelle approche de gestion des ressources en eau.

80 % de l’eau prélevé pour l’agriculture…

Dans l'ensemble de l'Europe, 44 % de l'eau prélevée est utilisée à des fins de production d'énergie, 24 % pour l'agriculture, 21 % pour l'approvisionnement en eau de la population et 11 % pour l'industrie. Cependant, ces chiffres masquent des différences significatives dans la répartition de la consommation des ressources en eau sur le continent. En Europe du Sud, par exemple, l'agriculture représente 60 % du total de l'eau prélevée et atteint 80 % dans certaines régions.

En Europe, les eaux de surface, comme les lacs et les rivières, fournissent 81 % du total de l'eau douce prélevée et constituent la principale ressource en eau pour les secteurs de l'industrie, de l'énergie et de l'agriculture. En revanche, l'approvisionnement du public en eau exploite davantage les nappes souterraines en raison de la qualité généralement meilleure de leur eau. Pratiquement toute l'eau utilisée dans la production d'énergie est rejetée dans la nature, ce qui n'est pas le cas de l'eau consommée par l'agriculture.

La désalinisation devient maintenant une alternative aux ressources en eau traditionnelles de plus en plus utilisée, particulièrement dans les régions d'Europe affectées par le stress hydrique.

Une nécessaire mobilisation

« La solution à court terme de la rareté de l’eau a consisté à extraire des volumes toujours plus importants de nos nappes de surface et souterraines. Cette surexploitation ne peut plus durer. Elle a de fortes répercussions sur la qualité et la quantité de l’eau restante ainsi que sur les écosystèmes qui en dépendent », prévient le professeur Jacqueline Mc Glade. « Il nous faut diminuer la demande, réduire les volumes d’eau que nous prélevons et augmenter l’efficacité de l’utilisation que nous en faisons ».

Les recommandations de l’Agence Européenne pour l’Environnement

- Dans tous les secteurs, y compris l’agriculture, l'eau doit être facturée sur la base du volume utilisé.
- Les gouvernements doivent appliquer à plus grande échelle des plans de gestion de la sécheresse et se concentrer plutôt sur une gestion des risques que sur une gestion de crise.
- Les cultures bioénergétiques, grandes consommatrices d’eau, doivent être évitées dans les régions touchées par la pénurie d'eau.
- Une combinaison de méthodes de sélection des cultures et de techniques d'irrigation, associées à des programmes de conseils aux exploitants agricoles, peut contribuer à améliorer sensiblement l'efficacité de l'eau à usage agricole. Les fonds nationaux et communautaires, dont la Politique agricole commune de l'Union européenne, peuvent jouer un rôle important dans la promotion d'une utilisation efficace et durable de l'eau dans l'agriculture.
- Les mesures visant à sensibiliser l'opinion publique, telles que le label écologique, l'éco-certification et les programmes éducatifs dispensés dans les établissements scolaires, sont primordiaux en vue d’une utilisation durable des ressources en eau.
- Il faut remédier aux fuites constatées dans les systèmes d'approvisionnement en eau de la population. Dans certaines régions d'Europe, la perte en eau due à des fuites peut dépasser 40 % de l'approvisionnement total.
- L'extraction illégale d'eau, souvent à usage agricole, est largement répandue dans certaines régions d'Europe. Une surveillance adaptée et un système d'amendes ou de pénalités doivent être instaurés pour y remédier.
- Les autorités doivent créer des mesures incitant à exploiter davantage d'autres sources d'approvisionnement en eau, telles que les eaux épurées, les eaux grises et les eaux de pluie récupérées, afin de contribuer à réduire le stress hydrique.

Lire aussi:

- L’eau : un secteur en crise
-
Tribunal de l’eau : des responsables internationaux « jugés » pour atteinte à la nature
-
Angleterre : pénurie d'eau à l'horizon
 

pashû dewailly christensen

  Laisser un commentaire

article précédent Produits alimentaires : vers un logo pour certifier l’origine de l’eau
Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ? article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

Les mots-clés de l'actu

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !


Développement durable - tout savoir sur l'environnement