Économie

Publié le :
18/02/2009
Commentaires :
0
Envoyer à un ami

Allemagne : un « bonus écologique » controversé

Allemagne : un « bonus écologique » controversé
Agrandir l’image
fotolia.com
« C’est un abus total de parler de prime écologique alors que c’est précisément cet aspect qui fait défaut »

Dans son second plan de relance de l’économie, présenté mi-janvier, Berlin a mis en place une mesure baptisée « bonus écologique » : une prime à la casse de 2500 euros dont tout propriétaire d’un véhicule d’au moins neuf mois souhaitant le remplacer par une voiture neuve peut bénéficier. Problème : ce bonus n’a pas grand chose d’écologique…

C’est un sérieux coup de pouce que la chancelière allemande Angela Merkel vient de donner à l’industrie automobile : une importante prime à la casse de 2500 euros. Son nom : le « bonus écologique » (enveloppe de 1,5 milliards d’euros jusqu’à fin 2009). Et le dispositif semble déjà fortement influé sur les ventes. Toutefois, « c’est un abus total de parler de prime écologique alors que c’est précisément cet aspect qui fait défaut », selon Thorben Becker, expert chez Bund, la principale organisation de protection de l’environnement du pays.

Pourquoi ? « Parce que les conditions écologiques pour l’achat d’une nouvelle voiture ne sont pas très restrictives », déplore le député Joseph Göppel, spécialiste des questions environnementales pour les unions chrétiennes CDU-CSU (parti d’Angela Merkel). C’est le moins que l’on puisse dire : pour bénéficier du bonus, il suffit de choisir un véhicule qui respecte la norme européenne Euro 4 (mise en place au 1er janvier 2005, elle limite les émissions polluantes, notamment les rejets d’oxyde d’azote. Seulement, aujourd’hui, même les gourmandes berlines haut de gamme répondent à ces exigences). Pas très écologique, en effet.

Un plan de relance qui manque d’ambition écologique

Le « bonus » ne semble pas être le seul défaut écologique de ce plan de relance (en fait deux plans : l’un adopté en novembre 2008, et l’autre en janvier 2009. Montant : 82 milliards d’euros sur deux ans) : « On ne peut pas nier que la composante environnementale n’apparaît qu’à la marge dans les mesures de relance », constate Joseph Göppel. Pour la députée Verte Barbel Höhn, il y a eu des pressions : « Il est regrettable qu’Angela Merkel se soit tant laissé influencer par les industriels pour son programme conjoncturel ».

L’Allemagne aurait tout simplement tourné le dos à la croissance verte. « Mais certaines mesures représentent quand même un progrès. Par exemple, les incitations à la rénovation écologique des bâtiments », prêche M. Göppel. Le député fait référence à un programme de prêts bonifiés pour les particuliers désireux d’améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. Et à un investissement du même type pour les écoles et universités.

Les projets de construction de nouvelles routes et autoroutes exaspèrent cependant les écologistes (cela ne vous rappelle rien ?). Cela dit, c’est tout à fait cohérent avec la prime à la casse…


Lire aussi :
- Chine : un plan de relance tourné vers la « croissance verte » ?
- L’ONU appelle le G20 au New Deal écologique
- Préparation d’un New Deal vert au Japon
- Quand le plan de relance parle développement durable
- Nicolas Hulot dénonce le plan de relance du gouvernement
- Le développement durable comme axe de relance
- Automobile : qui doit financer la transition écologique ?
- En Allemagne, les voitures ont la priorité sur l'écologie

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent Chine : un plan de relance tourné vers la « croissance verte » ?
Extinction des feux article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars


Développement durable - tout savoir sur l'environnement