Économie

Publié le :
25/02/2009
Commentaires :
1
Envoyer à un ami

Le marché du carbone remis en cause par la crise économique

Le marché du carbone remis en cause par la crise économique
Agrandir l’image
fotolia.com
« L’instabilité du prix du CO2, qui est inhérente au marché carbone, est une faiblesse du système »

Le marché européen du carbone, sur lequel s’échangent des permis d’émissions de CO2 (plus communément connus sous le nom de « droits à polluer ») pour la période 2008-2012, va mal. Le prix du carbone ne cesse de baisser. En cause : la crise économique. Un grave problème qui révèle les défauts de cette méthode pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Et une menace pour l’investissement dans les technologies vertes destinées à combattre le réchauffement climatique.

A l’été 2008, le prix de la tonne de carbone était de 30 euros. Depuis, il a été divisé par trois, pour atteindre hier (24 février) 9,20 euros sur le marché au comptant de BlueNext, basé à Paris. La raison de cette dégringolade : la crise économique provoque une baisse d’activité chez les producteurs d’énergie, les cimentiers, les sidérurgistes,… ce qui engendre inéluctablement une chute de leurs émissions de CO2. La demande de « droits à polluer » suit donc le même chemin, et les cours du carbone baissent.

« On considère qu’un point de croissance de PIB en moins en Europe, c’est 30 millions de tonnes de CO2 en moins. Il y a un effet mécanique qui joue », commente David Rapin, directeur du développement de BlueNext. Moins de rejets de gaz à effet de serre, c’est une bonne nouvelle pour le climat ! Mais…

Une mauvaise nouvelle pour les investissements verts

Si le prix du carbone n’est pas élevé, c’est un danger immédiat pour les investissements dans les énergies renouvelables et les technologies vertes : « tant que le prix du CO2 est bas, les industriels, par myopie, ne feront pas les investissements qui sont nécessaires à moyen et long terme », pense Damien Demailly, de WWF France. Et d’ajouter : « L’instabilité du prix du CO2, qui est inhérente au marché carbone, est une faiblesse du système ».

Certains experts plaident désormais en faveur d’une réforme. Des prix planchers pour donner confiance aux investisseurs et des prix plafonds pour relever le niveau des objectifs sont notamment évoqués.

D’autres, notamment au sein d’ONG, ont dénoncé la logique libérale du système et l’apparition d’un nouveau créneau spéculatif, qui rappelle, selon eux, le fonctionnement des marchés financiers ou le gonflement de la bulle Internet de la fin des années 1990.


BlueNext, la bourse de l’environnement :

Fondé le 21 décembre 2007 par NYSE Euronext et la Caisse des dépôts, BlueNext a la vocation de lutter contre le changement climatique : cette véritable bourse de l’environnement a mis en place un système de financiarisation des marchés du carbone (à ambition mondiale).

Chaque Etat membre de l’UE s’est vu attribuer un quota d’émissions de CO2 qui a été réparti entre les différentes industries. Les entreprises qui émettent moins que leur quota peuvent donc vendre des droits d’émission sur le marché.

Pour consulter les cours du carbone : Site de BlueNext


Lire aussi :
- Crise financière : quel avenir pour le développement durable ? (dossier)
- La Russie joue les égoïstes avec ses crédits carbone
- Paquet climat : des compromis… mais un accord quand même
- La taxe carbone va-t-elle remplacer la taxe professionnelle ?
- Energies renouvelables : l’UE aura du mal à atteindre les objectifs de 2010

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent Royaume-Uni : un plan de relance sans croissance verte
Extinction des feux article suivant
ddbloc, 01 / 03 / 2009 - 20:47
“Le marché des permis d'émission fonctionne à l'envers en cas de crise: les plus gros pollueurs dont l'activité diminue se retrouvent avec des excédents, et revendent leurs permis à prix cassés sur les marchés. Certes, mécaniquement la crise entraine une réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais n'encourage pas réellement les industriels à rénover leurs installations pour produire plus propre.
Pour plus d'explications:
http://ddbloc.blogspot.com/2009/02/pourquoi-les-marches-carbone.html”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement