Économie

Publié le :
30/04/2013
Envoyer à un ami

Agriculture: pour soutenir la recherche et le développement, les agriculteurs doivent verser des « droits d’auteurs » aux semenciers.

 Il était beau le temps où les agriculteurs utilisaient librement les graines (aussi appelées semences de fermes). Aujourd’hui, ce n’est plus qu’un lointain souvenir depuis que l’Assemblée Nationale a voté la loi COV (Certificat d’Obtention Végétale) le 28 novembre 2011. Les agriculteurs qui sélectionnent dans leur propre récolte des graines pour les réutiliser l’année suivante sont maintenant obligés de payer des royalties aux semenciers. Officiellement mise en place pour financer la recherche faites par les semenciers, cette loi provoque un réel débat entre les agriculteurs et les semenciers.

Agriculture: pour soutenir la recherche et le développement, les agriculteurs doivent verser des « droits d’auteurs » aux semenciers.
Crédit photo : © photocrew - Fotolia.com
La Redaction
article précédent Le dessalement de l’eau: une solution d’avenir pour la planete?
Nouvelle augmentation du prix du tabac dès janvier article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Les mots-clés de l'actu

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique


Développement durable - tout savoir sur l'environnement