Conso

Publié le :
20/03/2009
Commentaires :
1
Envoyer à un ami

Tourisme durable : que vos vacances durent toujours !

Le tourisme durable sous toutes ses formes

Page suivante >>

Tourisme durable : que vos vacances durent toujours !
Agrandir l’image
Fotolia - Galyna Andrushko
« Le développement touristique durable satisfait les besoins actuels des touristes et des régions d’accueil tout en protégeant et en améliorant les perspectives pour l’avenir. »

L’Organisation mondiale du Tourisme donne une définition officielle de la notion de tourisme durable. « Le développement touristique durable satisfait les besoins actuels des touristes et des régions d’accueil tout en protégeant et en améliorant les perspectives pour l’avenir. Il est vu comme menant à la gestion de toutes les ressources de telle sorte que les besoins économiques, sociaux et esthétiques puissent être satisfaits tout en maintenant l’intégrité culturelle, les processus écologiques essentiels, la diversité biologique et les systèmes vivants. Sous la condition que tous les acteurs concernés participent activement et s’engagent à respecter la mise en œuvre effective du tourisme durable ». Une fois cette définition complexe donnée, il convient de la résumer. En fait, il s’agit de toutes les formes de tourisme alternatif qui respectent, préservent et mettent durablement en valeur les ressources patrimoniales d’un territoire à l’attention de touristes concernés qui auront à cœur de minimiser leur impact. En clair, c’est appliquer les principes du développement durable au tourisme !

Le terme « tourisme durable » englobe de nombreuses formes de tourisme alternatif.

A vous qui êtes conscients que le choix de vos vacances n’est pas anodin ! A vous qui souhaitez participer à la protection de l’environnement sans négliger la notion de plaisir et de farniente ! Ce qui suit est pour vous… Nous allons vous présenter différentes formes de tourisme, les plus à mêmes de satisfaire vos appétences d’écotouristes. Ames négligentes, s’abstenir !

Ecotourisme ou tourisme vert : c’est une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales. Les quatre aspects qui le caractérisent sont les suivants :

• L’écotourisme rassemble toutes les formes de tourisme axées sur la nature et dans lesquelles la principale motivation du tourisme est d’observer et d’apprécier la nature ainsi que les cultures traditionnelles qui règnent dans les zones naturelles.
• Il comporte une part d’éducation et d’interprétation de l’environnement.
• Il est généralement organisé pour des groupes restreints par de petites entreprises locales spécialisées.
• Il favorise la protection des zones naturelles et veille au bien-être des populations locales.

Vous l’aurez compris, l’écotourisme ne se contente pas de maîtriser ses impacts sur l’environnement, il cherche avant tout à être un outil de protection de l’environnement. Ainsi, l’écotourisme pratiqué au sein de la forêt tropicale sert à empêcher la destruction de ce berceau d’espèces endémiques, en prouvant aux autorités qu’il peut rapporter plus d’argent sur le long terme. Une association française de l’écotourisme (AFE) créée en 2005 pour diffuser le concept et créer un réseau d’opérateurs qui proposent cette forme de tourisme durable. Si le voyage vous tente, n’hésitez pas à consulter le site de l’AFE.

Ecovolontariat : missions de bénévolat associant l’écotourisme et le soutien à des actions de recherche, de protection et de conservation de l’environnement, en présence de professionnels. Véritable travail de préservation de la biodiversité, l’écovolontariat contribue directement à la protection des espèces et de leur environnement. Il s’agira, par exemple, d’aider les chercheurs à étudier les cétacés dans leur milieu naturel. Un certain nombre d’organismes proposent ce type de vacances constructives. Cybelle Planète propose, entre autres, d’évaluer l’impact du trafic maritime sur les cétacés en Méditerranée.L’association A pas de loup vous informe qu’il ne reste plus que quelques places disponibles pour partir surveiller les vautours fauves en Israël au mois d’avril. Si vous êtes passionnés par la protection de la nature, faune ou flore, et que vous souhaitez vous engager dans une démarche solidaire, n’attendez plus pour consulter la liste des opérateurs d’écovolontariat.

Tourisme solidaire : place l’homme et les rapports humains au centre du voyage. Ces services touristiques d’une dimension particulière sont élaborés par les communautés d’accueil et proposés à des voyageurs responsables. Les autochtones participent de façon prépondérante à l’élaboration de ces voyages, à leur gestion continue et se voient rétribués de façon équitable. A vous qui attachez une grande importance aux relations humaines lors d’un voyage et qui êtes convaincus par les bienfaits du commerce équitable, l’association la Route des Sens vous propose de partir à la rencontre du peuple amérindien ou des pygmées de Centrafrique. Véritable coopération entre les peuples, le tourisme solidaire s’inscrit dans une démarche équitable et responsable.

A tous les écovoyageurs que cette présentation aura inspirés, si votre cœur balance encore entre tourisme solidaire et écovolontariat, faites un tour sur le site des Voyages pour la planète. Recensant toutes les formes de tourisme durable que nous venons d’évoquer, il sera à même de répondre à toutes vos envies d’ailleurs…Bon vent !
 

la redaction

  Laisser un commentaire

<< page précédente
Pourquoi le tourisme est une source de pollution ?
page suivante >>
Les différents éco-labels des destinations touristiques
Lamic Jean-Pierre, 21 / 03 / 2009 - 9:07
“Bonjour, Pour une réflexion globale sur le sujet, lire : Tourisme durable, utopie ou réalité? Editions

L'Harmattan, avril 2008.
Le blog de l'Association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables permet également une réflexion sur les enjeux du tourisme responsable : http://blog.voyages-eco-responsables.org/ et propose la charte des voyageurs éco-responsables®.
Bien cordialement
Jean-Pierre lamic”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !


Développement durable - tout savoir sur l'environnement