Conso

Publié le :
16/09/2011
Envoyer à un ami

Diagnostic de performance énergétique : six mesures annoncées pour améliorer sa fiabilité

Critiqué, entre autres, par les associations de consommateurs pour sa fiabilité douteuse et son manque de sérieux, le diagnostic de performance énergétique (DPE) des logements va être renforcé. Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, et Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au Logement, viennent en effet d’annoncer six mesures destinées à améliorer le dispositif. Elles entreront en vigueur dès le 1er janvier 2012.

Diagnostic de performance énergétique : six mesures annoncées pour améliorer sa fiabilité
« Une maison mal isolée et mal équipée coûte plus de 2 200 euros par an en énergie à ses occupants. Dans un bâtiment basse consommation (BBC), la facture peut être limitée à environ 250 euros » (Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie)Crédit photo : © Zoe - Fotolia.com
Yann Cohignac
article précédent Les bonnes raisons d’acheter des produits cosmétiques bio
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc ! article suivant

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !


Développement durable - tout savoir sur l'environnement