Conso

Publié le :
05/06/2009
Commentaires :
1
Envoyer à un ami

Le savon d’Alep ou la dermatologie traversant les âges

Le savon d’Alep ou la dermatologie traversant les âges
Agrandir l’image
© stéphane jouet - Fotolia.com

Secret issu d’une tradition séculaire et perpétué de génération en génération, le savon d’Alep connaît une renommée internationale. Produit naturel aux nombreuses vertus dermatologiques, il s’utilise aussi bien pour le visage, le corps, les cheveux que pour laver les matières textiles les plus délicates. Né à Alep en Syrie, il est le premier savon dur de l’Histoire…

Elaboré à Alep, au Nord-Ouest de la Syrie, au VIIIe siècle, le fameux savon éponyme est l’ancêtre de son voisin marseillais. Apporté en Occident par les Croisés, il fut très vite adopté pour ses nombreux bienfaits. Associant les vertus de l’huile d’olive et de laurier, il combine des actions adoucissante, apaisante et antiparasitaire. Historiquement, l’huile d’olive était employée en médecine pour soulager les troubles hépatiques, les calculs biliaires et les coliques néphrétiques. L’huile de laurier, dont le pourcentage varie en fonction des savons, possède des vertus apaisantes idéales pour les peaux sensibles.

Un procédé de fabrication ancestral

ET AUSSI...

Toujours fabriqué selon la technique traditionnelle, le savon d’Alep dépasse les frontières. Exporté dans le monde entier, il fait des envieux. Méfiez-vous donc des imitations, elles ne sont que de pâles copies de l’original et peuvent être agressives pour la peau. Elaboré sans aucun additif chimique, le véritable savon d’Alep est tout simplement naturel. En novembre, après extraction des deux huiles, les souks d’Alep retrouvent leur caractère ancestral. L’huile d’olive y est cuite dans des chaudrons à une température oscillant entre 80 et 100°C avec de l’eau et de la soude. Ce processus de cuisson, très lent, va durer plusieurs jours. Le secret, l’addition d’huile de laurier, n’intervient qu’en fin de cuisson. La pâte ainsi obtenue est alors étalée sur le sol et découpée manuellement. Les pains de savon formés sont disposés en quinconces, pour former de hautes tours. Ils resteront ainsi pendant neuf mois, le temps de sécher.

De nombreuses vertus dermatologiques

Ses propriétés dermatologiques varient en fonction de la quantité d’huile de laurier. Les peaux normales pourront se contenter d’un faible pourcentage, 12 % par exemple. Les peaux sensibles souffrant d’acné, de psoriasis ou d’eczéma devront préférer l’achat d’un savon d’Alep ayant une teneur d’au moins 20 % en huile de laurier. Pour les peaux très sensibles, il est recommandé de se procurer des savons ayant une forte proportion d’huile de laurier dans leur composition, au-delà de 30 %. Il s’utilise également en shampooing une à deux fois par semaine ou en masque pour le visage. Les hommes peuvent aussi en faire bon usage pour soulager leur peau agressée par le rasoir. Enfin, pour laver vos textiles les plus délicats, comme le cashmere ou la soie, il se transforme en lessive. Dans ce cas, optez plutôt pour la version liquide.

Véritable soin anti-âge, le savon d’Alep restaure le film hydrolipidique de la peau, barrière contre les agressions externes. Détruit par les savons classiques, ce film protecteur met plusieurs heures à se régénérer. Le savon d’Alep, par ses qualités dermoprotectrices, n’altère en aucune manière le film hydrolipidique et participe ainsi au ralentissement du vieillissement cutané.

Albane Wurtz

  Laisser un commentaire

article précédent L’eau de rose : une alliée beauté et une aide culinaire précieuse !
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc ! article suivant
Danida, 30 / 07 / 2009 - 11:11
“Le savon d'alep dont je me sers por rasage laisse la peau douce :j'en suis très content.”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !


Développement durable - tout savoir sur l'environnement