Conso

Publié le :
30/12/2008
Commentaires :
2
Envoyer à un ami

En 2009, choisissez des pistes durables

En 2009, choisissez des pistes durables
Agrandir l’image
fotolia.com
« Météo France démontre qu’un réchauffement de 1,8 °C ferait perdre 40 jours d’enneigement aux stations des Alpes du Nord situées à 1500 mètres d’altitude, guide vert des stations de sport d'hiver »

En période de fêtes de fins d’années, nombreux sont ceux qui commencent en France et ailleurs à se diriger vers les stations de ski. Ces dernières sont pour beaucoup, vouées à disparaître…les prévisions de hausse de température pour 2025 de 2°C ramèneraient le nombre de station de 609 à 400 stations en Europe. Les stations ont tout intérêt à miser sur une gestion durable de leur site.

Remontées mécaniques, lignes à très haute tension, retenues d’eau artificielles, afflux de touristes et d’infrastructures en montagne, développement des transports et exploitations des zones forestières, les sports d’hiver détruisent les paysages montagneux et engendrent une dépense énergétique forte.

Les stations ont toutes les raisons d’être concernées par le développement durable

Les stations, conscientes pour la plupart de ces enjeux, tentent de mettre en place des initiatives écologiques pour séduire une clientèle de plus en plus avisée. Il faut dire qu’elles ont toutes les raisons d’être concerné par le développement durable. Une étude récente de Météo France démontre qu’un réchauffement de 1,8 °C ferait perdre 40 jours d’enneigement aux stations des Alpes du Nord situées à 1500 mètres d’altitude. De nombreuses stations tentent de mettre en place des mesures plus respectueuses de l’environnement tout en prévoyant une reconversion vers des activités moins nocives à l’environnement tel que la randonnée et le ski de fond.

Grâce à la mise en place de labels et autres certifications, les vacanciers des sports d’hiver peuvent maintenant intégrer le critère écologique dans leurs choix de destination. 105 stations sur 310 que compte la France suivent la « Charte nationale en faveur du développement durable dans les stations de montagne », établie par l’association Mountain Riders et l’Ademe en 2007.

10 stations font leur bilan carbone. Elles identifient et hiérarchisent les principaux émetteurs de gaz à effet de serre. La signature, par l’Association nationale des maires des stations de montagnes, de la Charte en faveur du développement durable dans les stations de montagne devraient rapidement accroître le nombre de stations engagés dans la démarche.

Quelques stations ont obtenu la norme ISO 14001 du management environnemental, d’autres disposent du nouveau label écologique qui a été crée pour les stations des Alpes basé principalement sur la gestion des transports, « Alpine Pearls ».

Le Guide Vert des stations de sport d’hiver

Ces différentes certifications restent assez confuses. Il n’existe malheureusement pas en France de label écologique étendu sur l’ensemble des stations permettant de comparer les bilans écologiques complets des stations de sports d’hiver contrairement aux stations américaines ou canadiennes. Il appartient donc aux amateurs de sport d’hiver d’être vigilants et de se renseigner sur les efforts écologiques mis en place dans les stations où ils se rendent.

Pour cela, l’association Mountain Riders a publié son premier Guide Vert des stations de sports d’hiver . 23 critères environnementaux y ont été retenus pour interroger les 80 grandes stations des Alpes et des Pyrénées. Le guide répertorie les 43 stations qui y ont répondu. Cette enquête permet d’avoir une vision claire pour chacune des stations des dispositions en termes de transport, de gestion des déchets et d’eau, du niveau de sensibilisation à l’environnement et enfin des infrastructures énergétiques.

C’est aussi aux skieurs où qu’ils soient d’adopter pour un comportement respectueux de l’environnement en empruntant le train plutôt que la voiture, en optant pour des logements HQE ou encore en évitant les restaurants d’altitude, grand consommateurs d’énergie. Voilà donc une bonne résolution pour 2009…

Pashû Dewailly

  Laisser un commentaire

article précédent Hiver 2009 : sensations fortes et engagement environnemental
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc ! article suivant
Xav, 07 / 01 / 2009 - 14:55
“Ce qui est étonnant c'est que les concepteurs de vêtements ou d'équipement de ski n'y ai pas pensé avant.La montagne mérite que l'on fasse tout ce qui est à notre portés justement pour que les générations futures connaissent le plaisir du ski !”
Pierre, 05 / 01 / 2009 - 13:42
“ce serait quand même dommage que les générations à venir ne connaissent pas les sensations d'une bonne descente en ski :)”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !
Goedzak, le nouveau sac poubelle 100% recyclable
Une gousse d’ail cru par jour !

Les mots-clés de l'actu

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement