Conso

Publié le :
29/12/2008
Commentaires :
1
Envoyer à un ami

Déchets : l’art du tri écologique

Déchets : l’art du tri écologique
Agrandir l’image
© pp76 - Fotolia.com

Pour trier vos ordures, vous disposez de notices explicatives. Problème : elles ne sont pas toujours claires et souvent incomplètes. Résultat : un grand nombre de déchets, pourtant recyclables, finissent dans le bac à ordures ménagères. Cet article devrait vous aider à optimiser le tri sélectif. A coller sur votre frigo !

Le tri sélectif, également appelé tri écologique ou collecte sélective des déchets, est une pratique consistant à séparer les ordures selon leur nature afin de leur donner une seconde vie. Le recyclage est ainsi une alternative à l’incinération ou au dépôt en décharge.

Pour la petite histoire, la poubelle a été inventée en 1884 par Eugène Poubelle, préfet du département de la Seine. L’homme prévoyait déjà la collecte sélective. Son idée : trois boîtes différentes devaient récoltées les déchets. La première était réservée aux matières putrescibles, la seconde, aux papiers et chiffons, et la troisième, au verre et à la faïence. Toutefois, le règlement ne sera vraiment respecté qu’à partir de 1970.

ET AUSSI...

Aujourd’hui, un code de couleur existe. Il est encore loin d’être uniformisé sur l’ensemble du territoire (la Communauté européenne tente d’ailleurs depuis plusieurs années de mettre en place une normalisation), mais la plupart des communes françaises s’y sont pliées. Ainsi, le vert a été attribué au verre (facile !), le bleu au papier et le jaune aux emballages plastiques vides, aux métaux et au carton.

Pourtant, seulement 42 kg d’emballages sont triés par an et par personne en France. Une mauvaise note, amplifiée par un fort taux d’erreur : 20 à 25 % de nos déchets n’atterrissent pas dans le bon conteneur. Un coût environnemental non négligeable. Le recyclage est cependant essentiel : il offre un important bénéfice écologique, responsabilise le citoyen et crée des emplois. Alors, n’hésitez pas à prendre quelques secondes de plus pour consulter les modes d’emploi, histoire de ne pas se tromper…


Les objets en métal :
Les emballages en acier et en aluminium (cannettes, boîtes de conserve, bouteilles de sirop et aérosols) vont dans le bac jaune. Il est inutile de les laver, mais dans le cas des barquettes alimentaires, par exemple, il faudra tout de même veiller à ce qu’il reste un minimum de nourriture (les résidus légers ne sont pas un problème car les métaux sont fondues à très haute température et les restes d’aliments sont donc détruits. Les laver représenterait un gaspillage d’eau). Mettez les couvercles et capuchons (souvent en plastique) dans le même conteneur.

Les flacons et bouteilles en plastique :
Ces éléments sont recyclables. Direction : le bac jaune. Bouteilles d’eau, de soda, de lait, flacons de shampooing, gel douche, liquide vaisselle et produits d’entretien (sauf ceux qui sont dangereux et qui doivent de fait être jetés dans une déchetterie), bidons de lessives, « cubi » de vin… Et dans ce cas aussi, laissez les bouchons. Vous pouvez les compacter, cela prendra moins de place.
Attention ! Ne rien mettre dans les sacs en plastique. Ils ne sont pas recyclables (même bio). De la même façon, les CD, le polystyrène, les sachets de saucisses sous vide, les paquets de chips, les tubes de dentifrice, de cirage et de crème, le film alimentaire, les pots de yaourts et de crème fraîche et les boîtes d’œufs en plastique doivent être directement placés dans le bac à ordures ménagères.

Les papiers et cartons :
Les journaux, les revues, les magazines, les annuaires, les prospectus publicitaires, les enveloppes et courriers, les papiers d’imprimante et les livres vont dans le bac bleu (le suremballage, en revanche, va dans les ordures ménagères).
Les briques alimentaires (jus de fruit, soupe, lait), les boîtes de céréales, d’œufs ou de gâteaux, les emballages de packs de bière ou de yaourts, les rouleaux d’essuie-tout ou de papiers toilette se mettent dans le conteneur jaune.
Quant aux mouchoirs en papier, couches et autres produits d’hygiène en papier, aux emballages des boulangeries, au coton ou dosettes, ils vont dans la poubelle à ordures ménagères. Tout comme le papier cadeau, impossible à recycler en raison de l’encre d’impression, et les cartons de déménagement des professionnels, car ils ne paient pas la contribution pour le recyclage des emballages.

Le verre :
Bouteilles, flacons, bocaux de conserve, petits pots pour bébé, confitures, vaporisateurs de parfum… vont au recyclage (bac vert). S’il y a une bague en plastique ou en métal autour du goulot, inutile de l’enlever.
En revanche, la vaisselle cassée, la faïence, le cristal et les ampoules électriques se placent dans les ordures ménagères.


Enfin, pour les déchets électriques et électroniques, les points de collecte (grandes surfaces, déchetteries) peuvent être connus sur le site de Recyclum (éco-organisme agréé responsable des lampes usagées : recylum.com) ou au 0 810 001 777 (numéro Azur : coût d’un appel local).

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent Comment jardiner 100 % vert ?
L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc ! article suivant
bcomte, 05 / 01 / 2009 - 13:32
“Le système des couleurs est assez clair tout de même. mais si on veut être pointilleux il faut bien enlever les étiquettes en papier des bouteilles en plastique, les bouchons... de cette façon le tri est vraiment parfait. J'ai entendu dire que beaucoup de gens qui font le tri ne le font pas soigneusement et du coup les organismes de tri sont obligés de retrier derrière. d'où une perte de temps et d'argent bien sûr.”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal
Les bienfaits du jus de citron

Les mots-clés de l'actu

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Politique

10 / 12 / 2013

Nelson Mandela : hommage à un résistant exceptionnel

03 / 07 / 2013

Un nouveau ministre de l’Écologie…

26 / 06 / 2013

La coalition inespérée entre industriels et écologistes français pour la transition énergétique

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !


Développement durable - tout savoir sur l'environnement