Économie

Publié le :
05/12/2008
Commentaires :
2
Envoyer à un ami

Automobile : qui doit financer la transition écologique ?

Automobile : qui doit financer la transition écologique ?
Agrandir l’image
fotolia.com
« Nicolas Sarkozy octroie 400 millions d’euros d’aide publique sur quatre ans pour la recherche et développement des voitures hybrides et électriques »

L’industrie automobile française a du mal à faire face à la crise financière. Dans le même temps, des progrès écologiques lui sont réclamés. Alors elle a demandé de l’aide à L’Etat. Et obtenu satisfaction : le contribuable va mettre la main à la poche pour participer à la transition verte. Est-ce normal ?

Comme l’a expliqué hier Nicolas Sarkozy, l’industrie automobile française connaît des « difficultés considérables » : les ventes baissent de 14 % (25 % en Europe), les stocks atteignent un million de véhicules, et la quasi-totalité des usines Renault et PSA ferment une bonne partie du mois de décembre (chômage partiel et suppressions d’emplois sont donc à prévoir, en plus des 3550 départs d’or et déjà annoncés par PSA).

Difficile, dans ces conditions, de demander aux constructeurs d’investir dans la recherche et le développement de voitures plus propres. Face au problème climatique, la transition écologique du secteur est pourtant indispensable. L’UE vient d’ailleurs de parvenir à un accord (qui devra être entériné par le Parlement) sur le sujet : une réduction progressive du taux de CO2 à 120 g/km pour 65 % des voitures neuves en 2012 (il est aujourd’hui en moyenne de 158 g/km), pour 75 % en 2013, 80 % en 2014 et 100 % en 2015. Objectif final : ramener le taux moyen d’émission à 95 g/km en 2020.

Comment cette industrie va-t-elle donc relever le défi ? Au niveau européen, cinq milliards d’euros vont lui être attribués. Et en France, Nicolas Sarkozy octroie 400 millions d’euros d’aide publique sur quatre ans pour la recherche et développement des voitures hybrides et électriques. Une mesure à laquelle s’ajoute un soutien aux filiales bancaires des deux constructeurs français : un prêt d’un milliards d’euros destiné à faciliter les crédits accordés aux clients. Des sommes conséquentes qui devraient permettre une bonne reconversion, mais qui soulèvent une question : Est-ce au contribuable de financer ?

Sans deniers publics, pas de changement

Même si les mesures ne profiteront pas à tous les imposables, il paraît clair que le financement public est indispensable. Pour faire évoluer les choses, l’Etat doit investir. Exemple des ventes de voitures bénéficiant du bonus écologique : elles ont augmenté de 50 % en six mois. Bien que le système soit imparfait (il existe un important déficit entre les recettes des malus et les dépenses des bonus), les voitures moins polluantes auraient-elles connu le même engouement si elles étaient restées accessibles aux mêmes tarifs ? Certainement pas (lire notre article : www.developpementdurable.com/politique/2008/11/A349/bilan-positif-pour-le-bonus-ecologique.html).

Autre exemple : pour inciter les consommateurs à renouveler leur véhicule, le chef de l’Etat a présenté hier la prime à la casse. Du 4 décembre 2008 au 31 décembre 2009, les particuliers qui mettront leur voiture de plus de 10 ans à la démolition pour en acheter une ayant le label écolo recevront la somme de 1000 euros. Bien que l’écologie soit devenue une préoccupation importante pour le consommateur, le pouvoir d’achat reste une priorité (d’après un sondage d’OpinionWay. Lire notre article : www.developpementdurable.com/conso/2008/11/A398/lecologie-cest-bien-le-pouvoir-dachat-cest-mieux.html). Comme dans l’exemple précédent, comment inciter les clients à acheter des voitures vertes autrement qu’en proposant des baisses de prix ? Des coups de pouce impossibles à proposer par les constructeurs en période de crise.

Enfin, rappelons que l’industrie automobile française concerne directement ou indirectement 10 % de la population active. Etant donné sa situation financière, les aides publiques paraissent essentielles à la sauvegarde des emplois. Une crise sociale majeure pourrait intervenir si rien n’est fait.
 

Yann Cohignac

  Laisser un commentaire

article précédent Commerce équitable : un marché en plein essor
Extinction des feux article suivant
antec, 07 / 04 / 2009 - 15:01
“Pourrai t'on sortir les chiffres des bénéfices de nos constructeurs pour les 10 précédentes années ?!
Je crois qu'ils étaient bien bénéficiaire. Une entreprise doit aussi penser à son avenir et envisager qu'il n'y aura plus de pétrole, que les gens ne voudrons pas toujours des voitures de plus en plus grosses.
Ils se sont amusés avec leur concepts tout en faisant du diesel et toujours du diesel...

Alors je trouve que ces mesures bien gentilles...
Et puis 10% de la population, faut pas pousser...
Et des études montrent que les euros dépensés dans les transports en commun sont plus créateur d'emplois que ceux dans l'automobile !”
BM, 06 / 12 / 2008 - 19:26
“Il faudra de toutes façons diminuer le nombre de voitures et augmenter l'offre de transports en commun :les voitures electriques polluent peu,certes,mais comment est produite l'electricité?Par le nucleaire chez nous,par des centrales a charbon dans beaucoup de pays du monde! A long terme,l'industrie automobile ne devrait plus employer10% de la population:il faut aller vers un monde avec moins de voitures et davantage d'autres solutions de depolacement.”

focus

 

Vidéos



Rechercher un éco-acteur

 
            

Les articles les plus lus

La pierre d’Alun, toxique ou pas ?
Lutte contre l’habitat indigne et contre le danger électrique : il y a urgence
Une gousse d’ail cru par jour !
Comment blanchir ses dents naturellement?
Faire son potager pourrait devenir illégal

Les mots-clés de l'actu

Conso

27 / 03 / 2014

L’essor de la consommation collaborative : exemple du troc !

12 / 03 / 2014

Alerte sur la qualité des volailles consommées en France

04 / 03 / 2014

Les aliments du mois de mars

Environnement

17 / 03 / 2014

Pic de pollution en France : quelles mesures ont été prises ?

28 / 02 / 2014

Journée internationale de l’ours polaire

17 / 02 / 2014

Poursuite d’évènements météorologiques extrêmes : conséquence du réchauffement ?

Technologie

31 / 01 / 2014

Navia : le premier véhicule sans chauffeur commercialisé

07 / 01 / 2014

Ele, le vélo électrique solaire

18 / 12 / 2013

Copenhagen Wheel : la roue qui révolutionne le vélo !

Insolite

24 / 03 / 2014

L’arbre-cathédrale d’Horace Burgess

24 / 03 / 2014

Samsara : un documentaire percutant de la Terre entre grandeur et décadence

19 / 03 / 2014

En Amérique, le calvaire que vivent les chevaux en fin de carrière


Développement durable - tout savoir sur l'environnement